Paul Scherrer

Paul SCHERRER est né en 1952 à Mulhouse, il est marié et a 4 enfants. Il est diplômé de l’École Polytechnique (promotion 1972) et est Ingénieur Général des Ponts et Chaussées (devenus Ingénieurs des Ponts, des Eaux et des Forêts).

Sa carrière a été intégralement consacrée au maritime, puisqu’après avoir démarré au Service Maritime de Dieppe, il a été Directeur de l’Outillage de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Boulogne sur Mer (1979 à 1986), puis Chef du Service Maritime de La Rochelle (1986 à 1990), période pendant laquelle il a également assuré la maîtrise d’œuvre de la construction du Pont de l’Île de Ré sous la maîtrise d’ouvrage du Conseil Général de Charente Maritime.

De 1990 à 1994, il a été Directeur du Département Ports et Côtes de la Société d’Ingénierie SOGREAH et a été également Président du Laboratoire Hydraulique de France (spécialisé en informatique hydraulique).

De 1994 à mars 2013, il a été Directeur Technique et Projets au Port Autonome du Havre en charge de toutes les études et travaux concernant les infrastructures portuaires, les dragages et l’hydrographie, l’électricité, les chaussées, terre-pleins et bâtiments et il a supervisé également les opérations d’ingénierie et de formation internationales menées par le PAH, devenu de par la loi du 4 juillet 2008 le GPMH. Depuis avril 2013, il est Directeur Général Adjoint chargé de l’Aménagement. Ses missions sont de définir et piloter la mise en œuvre de la planification de l’aménagement du territoire du GPMH, de piloter la réalisation d’infrastructures du port et la conservation de son patrimoine d’ouvrages dans une démarche d’anticipation et de développement durable, de définir le schéma directeur des investissements et piloter sa mise en œuvre, d’assurer la prise en compte de l’environnement pour l’ensemble des activités du GPMH, de proposer la politique d’interface ville port et en piloter la mise en œuvre, de définir la politique d’ingénierie et de formation maritime et portuaire.

Depuis la création du GPMH et la mise en œuvre de ses nouvelles modalités de gouvernance, il est également un des quatre membres de son Directoire.

Il a été, en particulier et depuis l’origine, le Directeur du projet Port 2000 et a donc suivi toutes les études initiales, le Débat Public, les enquêtes publiques, les appels d’offres, puis les travaux aussi bien portuaires (6 000 m de digues dans l’estuaire, 1 400 m de quais en phase 1, 2 100 m supplémentaires en phase 2) qu’environnementaux (création de vasières, de reposoirs pour les oiseaux etc..) et d’accès terrestres.

Il est également le représentant Français au sein du Comité Environnement de l’Association Internationale des Ports et Congrès de Navigation AIPCN-PIANC. Il représente le GPMH au sein du Port Governance Committee de l’association Européenne des ports ESPO.


Ils sont partenaires du séminaire

Log in