Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Les voyages immobiles – Tome 2

1 – Souquer au sifflet – Bertrand Galimard Flavigny

Il est probable que les trilles des sifflets “piping the side” resteront – notre vie durant – gravées dans nos oreilles, que nous les ayons entendues sous le crachin Brestois ou le soleil Toulonnais. 


2 – A Recouvran-an-ce, Suite d’aquarelles – Gabriel de Dieuleveult

Après « Le charme discret de Brest-même », Gabriel de Dieuleveult  nous emmène maintenant du port de commerce jusqu’ à Recouvrance, sur les traces de Jean Quéméneur .


3 – La place de la Norvège à Port Joinville – Jean-Olivier Héron

Jean-Olivier Héron, fondateur de la revue Voiles et voiliers avait réalisé, en 1976, ce récit en bande dessinée. Il y raconte un tragique épisode survenu en 1917 entre l’Ile d’Yeu et les Glénans. Douze sauveteurs Ilais partirent au secours des sept survivants d’un cargo norvégien torpillé. Comme le rappelle une stèle au bout du quai de la Norvège, à Port Joinville, six d’entre eux y laissèrent leur vie et cinq des norvégiens.


4 – A Toulon, le petit Chicago – Philibert Humm  avec des illustrations de Monsieur Z.

Quiconque a servi à Toulon a des anecdotes à raconter sur ce quartier mythique, où le commerce allait bon train, surtout  lors des escales de la VIème flotte ou du départ de la Force Alpha vers Mururoa. L’atmosphère y est bien changée, semble-t-il. C’est ce que nous apprend cet article que Philibert Humm a bien voulu nous autoriser à reproduire, auquel les illustrations de Monsieur Z fournissent un contrepoint visuel tout à fait approprié.


5 – Escapade aux Puces de Tokyo – Michèle Battut, Peintre officiel de la Marine, Membre de l’Académie de Marine.

Dans l’univers millimétré d’un marathon de vernissages à la japonaise, une escapade – en grand style – au marché aux puces de Tokyo est une récréation plus que bienvenue…


6 – Escale khat à Djibouti – Marie Détrée, Peintre Officiel de la Marine

Marie Détrée a été nommée peintre officiel de la Marine en 2010 et c’est lors de ses premiers embarquements avec la Marine nationale qu’elle découvre Djibouti, petit pays de la Corne d’Afrique à l’entrée de la Mer Rouge. C’est un véritable choc et elle y fera de nombreuses fois escale, tentant à chaque fois d’y capter l’ambiance si particulière. C’est par le dessin et la peinture qu’elle nous raconte son « Djibouti ».


7 – Embruns  – Ewan Lebourdais  

Breton ancré, père de trois « mousses », réserviste citoyen depuis 2014, avec pour mission principale le rayonnement, Ewan Lebourdais rate rarement une occasion de prendre le large en quête d’images maritimes Il  a bien voulu nous autoriser à reproduire ici une sélection de ses photos sur le thème “Embruns”. Nous l’en remercions vivement et rappelons qu’il a illustré la couverture de “S’ils sont tes frères” d’Anne Tallec  (Cent mille milliards)  Prix Bravo Zulu “Livre” 2017 ainsi que celle de “Pilote de mer” de Philippe Metzger, prix ACORAM “Livre” 2014.


8 – Pastels maritimes – Ewan Lebourdais

Avec Pastels maritimes, Ewan Lebourdais   nous raconte une histoire, autour des bateaux, se déroulant du petit matin à l’Auberlac’h à bord du Mutin jusqu’au crépuscule avec l’Avontuur sur Camaret (dernier voilier cargo en activité du XIXème), en passant par un retour de mission du Triomphant, sous l’oeil bienveillant d’un Breguet Atlantique 2… Bien entendu, à la pointe Bretonne,le phare de la Jument, ou encore celui de la Four, restent à l’affût des passages séculaires de l’Hermione, et de la présence rassurante du remorqueur de haute mer Abeille Bourbon !”


9 – Un autre manière de suivre le Vendée Globe – Jean-Benoit Héron

Les médias ont essentiellement parlé des concurrents, de leur route, de leur position tout au long de ces semaines de course. Jean-Benoit Héron nous propose de compléter  leur lot de péripéties, d’avaries, de drames ou d’aventures avec un petit tour d’horizon des phares que les skippers ont doublé.


10 – Aquarelles Bretonnes  –  Gabriel de Dieuleveult

A vous d’identifier les lieux superbement illustrés par Gabriel de Dieuleveult. Une seule indication, pour vous aider, un peu : c’est en Bretagne… Oui, mais où ?


11 – Je suis un vieux navire – Benjamin Decoin

Vous reconnaîtrez sans peine le navire évoqué dans cette escale. Benjamin Decoin ajoute l’ intéressante précision suivante au texte du texte joint et aux superbes photos – dont l’élément humain n’est pas absent – qui l’illustrent :  “Aussi étonnant que cela paraisse, après une naissance et une adolescence française dans la marine marchande, il a été racheté par le Duc de Westminster et à ce titre, a bien arboré le “White ensign” réservé à la Royal Navy , ce dernier étant membre du Royal Yacht Squadron !”

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in