L’incendie du Normandie

A l’instar de l’audiovisuel où il existe plusieurs catégories comme la fiction ou le documentaire, cet ouvrage est indéniablement à classer dans la catégorie « documentaires ». Il faut dire qu’en terme de films du genre sur le monde maritime, Jean-François Pahun s’y connaît : des oubliés de l’île Saint Paul en 1989 au Normandie en 2022, il en aura réalisé plus d’une trentaine et cet ouvrage est l’adaptation de ce dernier documentaire.

Mis à l’eau à Saint Nazaire en octobre 1932, à la veille de fêter ses 10 années de service, les 9 et 10 février 1942, le Normandie, fleuron de la compagnie générale transatlantique est victime d’un incendie et verse à bâbord sous le poids de l’eau utilisée par les services d’incendie alors qu’il est en travaux dans le port de New-York. Que s’est-il passé ?

Au fil d’une succession de courts chapitres au style journalistique précis, Jean-François Pahun pose le décor, replace les faits dans leur cadres historique et politique, plante les personnages.

Il nous invite à revivre les débuts de ce liner, de sa construction à ses premiers voyages, sa mise à l’abri du conflit mondial sur le quai 88 de New-York, sa réquisition par l’armée américaine en vue de le transformer en transports de troupes comme son voisin de quai le Queen Mary et bien, évidemment, le drame du 9 février 1942 par le biais des faits décris dans les comptes rendus d’enquête.

Un peu comme s’il préparait le lecteur à la rédaction d’un scenario précis pour un film ou un roman d’espionnage, comme s’il l’invitait à répondre de lui-même à la question qu’il pose dans le sous-titre.

Jean-Benoît Héron
05/02/2023
Prix Marine Bravo Zulu « Beau livre » 2020
Invité du comité de lecture

L’incendie du Normandie
Un sabotage nazi en plein cœur de New-York ?
Jean-François Pahun
Editions Ouest France

Voir également la recension du CV(H) François-Emmanuel BREZET

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

Ecole Militaire, Case D

1 Place Joffre

75700 PARIS SP 07

Email:

Log in