Une histoire des courses au large

« Celui qui prendra le départ ne devra compter sur aucune assistance extérieure et devra savoir couler en gentleman ». Le temps a passé depuis cette règle édictée par Blondie Hasler, organisateur de la première course transatlantique en solitaire. Les courses, d’abord britanniques avant de devenir anglo-saxonnes puis d’être doublées par les défis français, n’ont cessé de faire rêver. Il était une fois des femmes, des hommes, des bateaux et des océans. Il était une fois des aventuriers, des compétiteurs et des passionnés. Il était une fois des légendes. C’est ce rêve, fait de multiples souvenirs et anecdotes qui est conté ici.

Ce livre n’est pas l’histoire de la course au large avec un grand H, mais un condensé d’histoires singulières. Celles des navigateurs et navigatrices qui ont fait la course au large ce qu’elle est aujourd’hui, celles des bateaux qui ont surfé sur les mers du globe, celles des courses océaniques qui ont émergé au fil du XXe siècle. On y croise – de toutes nationalités – de grands vainqueurs, de grands mystificateurs et de grands rêveurs, d’Alain Gerbault à Eric Tabarly en passant par Bernard Moitessier, de Francis Chichester à Peter Balke sans laisser de côté Donald Crowhurst. On y voit aussi des femmes, Ann Davison, Clare Francis ou Ellen MacArthur. Et on passe de la goélette à la classe IMOCA sans oublier les Mini 6,50.

Une histoire des courses au large, composé d’une multitude de courts chapitres, est le fruit d’un regard. Celui de Charlotte Mery ancienne navigatrice qui a préparé les jeux olympiques en dériveur 470 avant de s’engager dans la course en solitaire lors de la Mini Transat de 2017. C’est le prisme d’une jeune femme passionnée, éprise de voile, bercée de lectures iodées, qui s’est fait une idée romantique de la mer et du large. Les textes courts côtoient les photos d’archive, et les vieux loups de mer les petits princes.Une histoire des courses au large est un livre maritime fort plaisant qui contentera les navigateurs et fera plaisir aux amateurs qui hissent régulièrement les voiles. Une place au carré pourra lui être réservée, cet ouvrage n’y craindra ni le roulis ni les projections d’eau salée.

CC(R) Jean-Pascal DANNAUD
09/10/2022

Charlotte Mery
Une histoire des courses au large
Glénat, 12 octobre 2022

Voir la recension du LV(H) Bruno LEUBA

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

Ecole Militaire-Case Postale D

1 Place Joffre

75700 PARIS SP 07

Email:

Log in