Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


FALKLAND – LA GUERRE DES MALOUINES

Le 14 juin dernier on commémorait les quarante ans de la fin de la Guerre des Malouines. Cette BD arrive donc à point pour évoquer le dernier conflit naval depuis 1945, qui très vite tournera à une bataille aérienne. Le scénario respecte à grands traits le déroulement des opérations et ses planches en couleurs sont de belle facture notamment le dessin de couverture figurant un Sea Harrier abattant un Douglas Skyhawk argentin. Le dossier historique que propose ensuite Jean-Yves Delitte, instigateur de la série ‘Les Grandes Batailles Navales’ est discutable car trop réducteur des profonds motifs du conflit entre deux pays amis. Par ailleurs, quel intérêt l’auteur a-t-il vu à réduire l’Argentine à un refuge de nazis et à faire tenir aux conscrits envoyés à l’assaut des îles, sans aucune préparation, des propos grossiers et inutiles ?

La propriété des Malouines n’a jamais été établie avec clarté, la dernière résolution de l’ONU sur le sujet acte l’ambiguïté de la situation. L’archipel a été de tout temps revendiqué par l’Argentine et la Junte d’alors, en grandes difficultés politiques et économiques, n’a pas eu grand mal à enflammer le patriotisme populaire pour faire diversion à ses problèmes internes et pousser à récupérer les Malvinas que pourtant les Anglais, en prise aux mêmes difficultés semblaient avoir abandonnées. Peu avant l’ouverture des hostilités, Madame Thatcher envisageait même de céder leur souveraineté…

Les tergiversations anglaises exacerbent la colère des Argentins qui envahissent sans mal les principales îles de l’archipel. En riposte, le 2 mai, le SNA Conqueror torpille le croiseur léger General Belgrano. L’escalade est enclenchée. A 13000 km de là, la Dame de Fer fait appareiller pour l’opération Corporate qui vise à ‘libérer’ les Falkland, une armada de 127 bateaux dont 2 porte-avions, 61 autres navires de guerre, 2 paquebots aménagés en transports de troupes et 60 cargos marchands dont le porte-container Atlantic Conveyor bricolé à la hâte en porte-aéronefs, qui sera coulé par un tir d’Exocet. Fantastique projection de 20000 hommes avec tanks, avions de chasse, bombardiers, hélicoptères, chalands de débarquement, etc.

En face, les « Argies » comme les appelaient les Anglais, faussement rassurés par une bienveillante attitude de Reagan devant leurs prétentions d’expansion et peu préparés à une opération militaire d’envergure, n’ont pu que tenter de se défendre avec les moyens du bord : 10000 hommes et le courage héroïque de ses pilotes de Skyhawks, Nesher-Daggers (version israélienne du Mirage III), turbo-props Pucara de facture argentine et 5 Super Etendards avec leurs missiles Exocet livrés sur un total de 14 avions et 24 missiles commandés.

Malgré le manque de coordination des trois armes, un ravitaillement erratique des troupes sur les îles,  l’erreur de l’aviation à s’attaquer aux navires de guerre (dont le Sheffield) plutôt qu’à la flotte logistique, les Argentins ont néanmoins réussi à faire trembler l’amirauté britannique inquiète de l’efficacité des Exocet et craignant pour ses porte-avions et ses autres navires armés de charges nucléaires que, fait peu connu, elle avait refusé de débarquer avant l’arrivée sur site.

Le 14 juin, la défaite argentine est complète, la junte est renversée. Cependant les Argentins continuent à croire qu’un jour ils pourront récupérer les Malvinas, leur espace maritime prometteur en pêche et pétrole et l’étape nécessaire pour atteindre le convoité continent Antarctique et ses richesses supposées. De fait, des discussions se poursuivent avec les Britanniques et il est urgent qu’un accord sur les ‘Falkland -Islas Malvinas’ selon l’appellation officielle – intervienne pour éviter que ces îles à moutons provoquent d’autres tragédies humaines.

CF(H) Alain M. BRIERE
14/07/2022

FALKLAND – LA GUERRE DES MALOUINES
Jean-Yves Delitte (scénario) Marco Bianchini (illustrations) Douchka Delitte (couleurs)
Editions GLENAT

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

Ecole Militaire-Case Postale D

1 Place Joffre

75700 PARIS SP 07

Email:

Log in