Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Des vaisseaux et des hommes – La Marine de Louis XV et Louis XVI

Cette tranche d’histoire de la Marine Royale commence en 1715, à l’avènement de Louis XV,  quelques mois après le traité d’Utrecht  et elle se termine en 1793 à la Révolution. Toute cette période aura été un grand corps à corps entre la Marine Royale française et la Royal Navy anglaise, corps à corps  qui ne cessera qu’à la fin de l’Empire. Dans son ouvrage, Patrick Villiers analyse les  relations entre les objectifs assignés à la Marine,  les moyens matériels et humains mis à sa disposition, les évènements et les résultats obtenus.

En 1715, la Marine manque de vaisseaux, manque d’argent pour les refontes et les constructions neuves, manque d’hommes pour les équipages. On espère que l’alliance avec l’Espagne permettra de réunir un nombre de vaisseaux suffisants pour contrer les anglais dans les combats d’escadre. La course, encouragée par des prêts de bâtiments du Roi, fera la guerre au commerce.  La Guerre de succession d’Espagne mettra un terme à ces espoirs.

Le combat des Cardinaux  (ou de Quiberon pour les anglais) en 1759, mettra fin aux ambitions de la Marine dans la Guerre de 7 ans et la France perdra la majorité de ses colonies. Malgré les efforts de Maurepas – ministre de la Marine et des colonies, il faut bien reconnaitre le manque de professionnalisme des équipages, recrutés à la hâte et sans entrainement, ainsi que le grand âge d’une grande partie du commandement.

Avec Choiseul, les choses vont changer. A son arrivée en 1761, les caisses de la Marine sont toujours vides, mais il fait financer par les Etats d’Artois, de Bretagne, du Languedoc et les villes de Bordeaux, Paris, Marseille, ou encore les fermiers Généraux, la construction de vaisseaux neufs modernes et performants. Il met à la retraite les officiers les plus âgés, confie à Bezout l’Ecole des jeunes Gardes et enrôle des officiers du commerce compétents. A cette époque Bougainville effectue son voyage de découverte autour du Monde,  Berthoud  perfectionne les horloges marines et d’Après de Mannevillette améliore la cartographie.

En avril 1776, Louis XVI décide de soutenir les insurgents d’Amérique en leur apportant un appui secret par l’intermédiaire de Beaumarchais et des frères  Montaudouin de Nantes, car il ne veut pas apparaitre comme l’agresseur dans la guerre qui s’annonce contre la Grande Bretagne. Celle-ci  ouvre les hostilités trois ans plus tard, mais d’Orvilliers renverse la situation en remportant la Bataille d’Ouessant en juillet 1778, au moment ou d’Estaing arrive sur les côtes américaines. Après s’être replié aux Antilles pour l’hiver, ce dernier enlève l’ile de la Grenade aux anglais en juillet 1779. D’Estaing se porte ensuite sur la cote américaine pour bloquer  Savannah, avant de regagner Brest en fin d’année.  La Marine Royale française dispose de bâtiments modernes  construits sur les plans de Sané,  elle a appris à manœuvrer et les escadres sont  commandées par des chefs entreprenants.

En mars 1781 De Grasse appareille de Brest pour les Antilles, puis les côtes américaines. Fin août il entre dans la baie de la Chesapeake et bloque le port de Yorktown, empêchant tout ravitaillement des forces britanniques par la mer. Celles –ci capitulent finalement le 17 octobre, rendant ainsi inéluctable l’indépendance des Etats Unis. De Grasse maintenu aux Antilles, perdra la Bataille des Saintes l’année suivante.

Patrick Villiers nous entraine dans une grande fresque des règnes de Louis XV et Louis XVI. Récit érudit qu’il veut exhaustif : politique, stratégie, évènements, ministres, moyens humains et matériels de la Marine se succèdent et les dates s’emmêlent. Vouloir traiter de tous ces aspects dans un même ouvrage, conduit à en survoler certains, deux tomes auraient été nécessaires. Cela dit, cet ouvrage est une analyse extrêmement pertinente et fouillée  de la Marine Royale française durant les règnes de Louis XV et Louis XVI et on apprend beaucoup.

CV(H) Gérald BONNIER
02/06/2022

Des vaisseaux et des hommes – La Marine de Louis XV et Louis XVI
Patrick Villiers
Fayard Histoire

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

Ecole Militaire-Case Postale D

1 Place Joffre

75700 PARIS SP 07

Email:

Log in