Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Surcouf : le Tigre des mers

Dès les premières pages du livre on se trouve plongé dans l’histoire de ce grand corsaire Malouin qui porta de sévères coups au commerce Anglais.  Enfant, Surcouf s’échappe du collège ou il est régulièrement battu, pour parcourir une vingtaine de kilomètres de nuit dans le froid et la neige. Même si l’auteur précise qu’il s’agit d’une légende dont la véracité est incertaine, cet épisode en dit long sur le caractère indomptable de cet homme et donne le ton du récit, où les aventures du héros s’enchainent en un tourbillon de voiles, de voyages et de combats.

Il s’agit d’une biographie et non d’un roman, extrêmement bien documentée, dans laquelle l’auteur pose un œil critique sur les précédentes biographies qui ont œuvré à la légende de Surcouf.

Nous voguons ainsi à la suite du Malouin, dans ses différents embarquements qui le mènent d’abord sur les côtes espagnoles et qui lui apprennent son métier de marin, puis ses premiers commandements.

Le gros du livre se situe dans l’océan Indien, lieu de ses exploits qui le rendirent célèbre, comme la prise du Kent, épisode incontournable, fait d’armes le plus connu du Malouin.

On découvre ses démêlés avec les gouverneurs de l’Ile de France, ses heurts avec d’autres corsaires. Ceci nous permet de toucher du doigt le caractère entier de notre homme. C’est sans doute à ce niveau que le récit pêche un peu, le lecteur a quelques difficultés à cerner précisément le personnage, bien que l’on apprenne qu’il est dur en affaires, dur au mal, sans doute cassant et violent, mais nous aimerions en savoir plus, découvrir plus avant le corsaire dans son intimité. Mais ne jetons pas la pierre à l’auteur, ces éléments sont difficiles à trouver, sujets à des interprétations subjectives, l’auteur se limitant, à juste titre, à la retranscription des faits et des différents événements de la vie du corsaire.

La partie finale nous montre un aspect méconnu de Surcouf, sa vie comme armateur Malouin et père de famille, faisant ainsi un tour complet de la carrière du corsaire.

En résumé un ouvrage très complet, riche d’une abondante bibliographie, agrémenté de nombreuses cartes, qui nous permet de découvrir en détail la vie du grand Surcouf.

Antonio Ferrandiz
Invité du comité de lecture
03/04/2022

Surcouf : le Tigre des mers
Dominique Le Brun
Tallandier

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

Ecole Militaire-Case Postale D

1 Place Joffre

75700 PARIS SP 07

Email:

Log in