Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Dictionnaire amoureux de la voile

La collection des dictionnaires amoureux s’attache, depuis sa création, à faire cohabiter deux termes – l’on devrait dire deux mondes -, antinomiques, pour ne pas dire inconciliables. En effet, comment accorder le feu de la passion et la rigueur maniaque du collectionneur ? De grands écrivains y ont parfois perdus leurs lecteurs et s’y sont sabordés sur des sujets qu’ils maîtrisaient fort bien et aimaient plus que tout, et qu’ils avaient pourtant si bien décrit dans des ouvrages moins calibrés.

Que dire, alors, de ce dictionnaire amoureux de la voile ?

Si la mer, les courses, certains caps ainsi que les marins et les « voileux » de tout poil sont partout dans cet ouvrage, sujet riche qui – pour nous – ne manque pas d’intérêt, la personnalité de Loïck Peyron affleure aussi avec une régularité de métronome, tel des hauts fonds se rappelant sans cesse au navigateur. C’est d’ailleurs, à notre connaissance, le seul dictionnaire de la collection qui comporte une entrée au nom de l’auteur : ni Jean-François Deniau, ni Hervé Hamon, ni Yann Quéffélec ne nous avaient habitués à cela sur les sujets maritimes. L’approche est osée et ne manque pas de sel.

Ne faut-il retenir que ce « je » omniprésent ?

Loin s’en faut, et l’on aura plaisir à lire les mentions dédiées – entre autres – à Isabelle Autissier, Laurent Bourgnon, Mike Birch, Olivier de Kersauzon, Marc Pajot, ou Jean Maurel aux côtés de Bernard Moitessier et Eric Tabarly. C’est ainsi toute une génération qui est ainsi mise à l’honneur, avec ses maîtres en figure de proue.

Les amateurs pourront regretter de ne pas croiser les marins d’exception de la génération suivante, tels Ellen Mc Arthur ou François Gabart, ou s’étonneront de ne voir Jean Le Cam qu’en passant, à l’entrée « Equipage ». L’exercice est subjectif, rappelons-le. Gageons seulement qu’ils seront présents si l’ouvrage fait l’objet d’une réimpression.

Disons-le, il y a des mots qui font rêver tout marin : « cartes » « catamaran », « équipage » bien sûr, ou « estime ». Ils sont indissociables de l’expérience de la navigation. Au même titre que les moins plaisants « houle » et « mal de mer », ou que les prometteurs mais parfois inaccessibles « sommeil » et « escales ». Il y a ces termes techniques que nous connaissons, et qu’il est toujours agréable de voir cités, de « ballast » à « sextant », en passant par « foil » et « mousqueton ». Il y a ces mots de la mer qui, pour la plupart, nous suivent depuis que nous avons mis le pied à bord d’une coque et tenu un safran. Ce dictionnaire les regroupe tous. Signe qu’il vaut la peine d’être parcouru.

CC(R) Jean-Pascal DANNAUD
22/06/2021

Loïck Peyron, avec Jean-Louis Le Touzet
Dictionnaire amoureux de la voile
Plon, octobre 2020

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in