Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Le petit Théâtre des Opérations

Connaissez-vous l’histoire de la résistance héroïque des fusiliers marins bretons du Dixmude ? Celles des héros de Menton ? Ou celle du Carmania ? Ou encore tant d’autres… Les deux Guerres mondiales sont pavées d’aventures humaines que l’on ne trouve guère dans les manuels scolaires. Celles-ci sont faites d’actes de bravoure et d’héroïsme, individuels ou collectifs, souvent injustement oubliés. Il convenait d’exhumer ces faits d’armes, qu’ils soient le fait de soldats ou de marins, français, allemands, anglais, russes ou américains.

Sur cette trame simple, les deux auteurs brodent avec simplicité et irrévérence une dizaine de petites séquences, dans l’esprit de la revue Fluide Glacial. On aimera donc ou pas. Les thuriféraires du décalage seront laudatifs ; les gardiens intransigeants de la mémoire crieront au scandale. Tous feront du bruit. Alors, qu’en penser vraiment ?

Sur le fond, on ne peut nier une certaine rigueur historique. Les scénarii sont simples, nullement simplistes. Les auteurs connaissent leur sujet et ont manifestement fait des recherches. Les histoires reflètent bien les grandes lignes des épisodes passés.

Quant aux dessins, ils tiennent d’un mélange entre caricature, effets exacerbés, et hommage à d’illustres prédécesseurs de la bande dessinée – d’Hergé à Gotlib. Ce qui ne manque pas de sel.

Alors, tout cela est-il nouveau ?

Les lecteurs d’un certain âge auront entendu parler de ces épisodes, racontés dans les « histoires de l’Oncle Paul » ou lors de dîners familiaux qui permettaient de réunir des témoins de ces époques héroïques. Puis sans doute auront-ils approfondi la question par eux-mêmes…

Mais les plus jeunes ? La bonne humeur et l’esprit qui transparaissent dans cette bande dessinée sont ceux de ce début de 21ème siècle. Si le ton donne parfois le sentiment de malmener un peu l’Histoire, le contraste n’est pas si fort qu’il n’y paraît et il n’interdit nullement de s’intéresser aux faits historiques. Bien au contraire. Par cette approche moderne, les auteurs font le pari d’intéresser de nouvelles cibles en parlant de choses sérieuses sans se prendre au sérieux.

Soyons francs. Le petit Théâtre des Opérations ne deviendra pas nécessairement un grand classique du 9ème art.  Pour autant, il serait dommage de passer à côté et de ne pas s’y intéresser. Cette bande dessinée pourra aussi bien retenir l’attention des férus de conflits mondiaux tout comme des néophytes désireux de découvrir quelques oubliés de l’Histoire. Ce qui serait une bonne chose, pour ne pas dire une réussite.                                                           

CC(R) Jean-Pascal DANNAUD
10/05/2021

Monsieur le Chien & L’odieux Connard
Le petit Théâtre des Opérations
Editions Fluide Glacial, 3 mars 2021

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in