Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Tout l’or des braves

Un roman de piraterie comme on peut les imaginer : une bande de pirates féroces et sans pitié, un bateau, le Saoirse, prêt à appareiller pour un tour du monde au départ des Bahamas, un chef pirate à l’œil de verre, des attaques sur mer et sur terre, des trésors lointains et bien cachés, des tempêtes, des fortunes de mer, des équipages habiles et courageux, des traîtres, des subterfuges, des audaces au combat, voilà pour le décorum.

A quoi s’ajoute une description habile et passionnante de la manœuvre à la mer d’un grand voilier d’autrefois. Et puis par-dessus tout cela, étonnamment, comme une sorte d’étude de droit constitutionnel, le récit de la succession des décisions qui régissent la vie à bord de ce bateau de pirates, dont on pense d’abord qu’il ne connait que le droit du plus fort. Mais non, il existe un accord signé par tous ceux qui embarquent, appelé le chasse-partie, qui définit comment se fera le partage du butin. On y trouve aussi la définition des droits et devoirs des uns et des autres, comment les décisions doivent être prises, quelles sont les obligations du commandement, les punitions autorisées et beaucoup d’autres règlements nécessaires à la vie commune.

La navigation se fait au gré des assemblées générales, des majorités qui se cherchent, se font et se défont, des jugements et condamnations de ceux qui ne respectent pas l’accord, des nominations d’un nouveau chef, quand le précédent est tombé à la mer, s’est noyé, est mort dans une embuscade ou a été assassiné par un rival jaloux et ambitieux. Seule la manœuvre à la mer, l’accord le prévoit, n’est pas soumise à l’assemblée générale. Effectivement, on la voit mal souffrir les querelles byzantines des diverses majorités en recherche.

Tout l’or des braves est un roman d’aventures qui offre un bon moment de lecture, bien fait pour distraire et dépayser. Embarquer avec Clifford Jackman sur le Saoirse, c’est, au milieu de tous les hasards de la mer, mêler aux chansons de pirates, « ne m’avais-tu pas promis que tu m’épouserais », les effluves du rhum des Caraïbes, « et yohoho et une bouteille de rhum » !

LV (H) Bruno LEUBA
18/04/2021

Tout l’or des braves
Clifford JACKMAN
Paulsen

Voir également la recension de CF(H) Alain M. BRIERE et la recension de LV(H) Dominique RENIE

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

Ecole Militaire-Case Postale D

1 Place Joffre

75700 PARIS SP 07

Email:

Log in