Retrouvez Les voyages immobiles – Rêveries en confinement, textes proposés par le comité de lecture du prix Marine BZ Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Tant qu’il reste des îles

Le deuxième roman de cet architecte naval, devenu breton d’adoption, est bâti sur le symbole du pont, lien entre l’ile et le continent, mais également obstacle au maintien de la magie singulière de l’ile.

Il raconte une histoire d’iliens déchirés par la construction d’un pont, annonciateur de changements profonds. La vie, le travail, les relations de chacun d’entre eux seront bouleversés. Ce sont des gens simples, qui essaient maladroitement de surmonter les aléas et les difficultés rencontrés au travail et dans leurs relations personnelles, amoureuses ou familiales. Devant des situations perturbatrices, leur faiblesse, leur courage, leurs réactions parfois irrationnelles inspirent notre empathie.

Nous sommes touchés par ces efforts contradictoires pour garder leur identité tout en affrontant l’irruption d’un monde nouveau. Ce roman mélancolique et triste évoque la solitude et aussi le besoin d’appartenance à un groupe, une famille, une culture. Il décrit les pécheurs hostiles au pont (« le monstre»), le petit chantier naval, l’amour de la mer et de la voile, l’indispensable bar. Avec les yeux et les sentiments du principal personnage, ouvrier dans ce chantier naval, et d’une photographe venue du continent, nous voyons et éprouvons le charme de l’ile, la magie des rivages, du cimetière marin, les odeurs, la chaleur du bar et de la solidarité des iliens, les déchirements, les renoncements…

L’écriture est directe et concise. Le style est simple et touchant. L’auteur essaie de définir la réalité de la vie insulaire et les changements qu’implique la construction d’un pont, en nous invitant à partager les pensées d’un personnage attachant. Les gens de mer aimeront ce doux et divertissant roman.

CF(H) Philippe BEAUCHESNE
15/04/2021

Tant qu’il reste des îles
Martin Dumont
Editions Delcourt – collection les Avrils

Voir également la recension du LV(H) Bruno LEUBA

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in