Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Dictionnaire amoureux des Iles


La collection des dictionnaires amoureux s’attache, depuis sa création, à faire cohabiter deux termes – l’on devrait dire deux mondes -, antinomiques, pour ne pas dire inconciliables. En effet, comment accorder le feu de la passion et la rigueur maniaque du collectionneur ? De grands écrivains y ont parfois perdus leurs lecteurs et s’y sont sabordés sur des sujets qu’ils maîtrisaient fort bien et aimaient plus que tout, et qu’ils avaient pourtant si bien décrit dans des ouvrages moins calibrés.

Que dire, alors, de ce dictionnaire amoureux des Îles ?

Disons le net : Hervé Hamon a créé là un très bel ouvrage, fascinant et qui incite au voyage !

Hamon nous hâle à terre sur des îles nimbées de légendes ou baignées d’Histoire, pleines de charmes ou inhospitalières, enchanteresses ou douloureuses.

On y trouve les îles et leurs écrivains : la Martinique d’Aimée Césaire et des collaborateurs de la revue Tropiques, Hugo à Guernesey, Sakhaline et le bagne de Tchekhov. Les champs de cannes, les sols gelés, les tempêtes et la mer alentour. Mais aussi la retraite sauvage de Bergman à Fårö, et la Giudecca de Fellini.

On y voit le sort funeste des derniers Chagos à Diego Garcia et l’avenir sombre des habitants des Kiribati menacées par la montée des eaux. Les migrations, choisies ou non, vues de Lampedusa, d’Ellis Island ou de São Tomé. Le destin des hommes à terre confrontés au cynisme des transactions stratégiques, aux aléas économiques et aux dérèglements écologiques.

On y navigue, entre Glenan et Scilly.

On y respire les odeurs de vase baignant le Torii de Miyama à la décrue.

Et l’on s’y croit, tant l’écriture est forte et vivante.

Alors, bien sûr, chacun trouvera une île qu’il a aimé et qui lui fait défaut. Il manquera peut-être au lecteur de savourer un whisky à Mull ou Islay, de plonger dans l’eau glacée de la « plage de Trouville » à Sandhamn, de se souvenir que Venise est née de la déconstruction de Torcello. Et de chercher Ithaque sans la trouver. Preuve que chacun se fait son propre dictionnaire…

Les choix subjectifs d’Hervé Hamon font de ce livre une invitation au voyage, un appel à larguer les amarres, quand bien même ce serait pour retrouver des îles qui sont tour à tour l’Enfer et le Paradis. Pour poser son sac à terre. Cette terre que façonne la mer.               

CC(R) Jean-Pascal DANNAUD
26/03/2021

Dictionnaire amoureux des Iles
Hervé Hamon
Plon

Voir également la recension du CF(H) Philippe BEAUCHESNE et la recension du CF(H) Alain M BRIERE

Hervé Hamon, auteur du  « Dictionnaire amoureux des ïles » a été interviewé par José-Manuel Lamarque dans le cadre des « Chroniques littorales » de France-Inter :

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in