Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Amiral : du sel et des étoiles

Tout jeune, il rêvait de découvrir le monde, mais jusqu’à son entrée à l’Ecole Navale il ne ressentait aucune vocation maritime. Pourtant il consacrera toute sa carrière à la mer.

Dans la Marine Nationale, l’amiral Alain Coldefy a tenu de nombreux postes de responsabilité, souvent en périodes de crises. Pacha de l’escorteur d’escadre Du Chayla, du porte-avions Clémenceau, amiral commandant la Task force 470 Franco-britannique au Kosovo.  Sans compter ses passages aux états- major de la Marine et des armées.           .

Après la Marine Nationale, Alain Coldefy sera conseiller de Louis Gallois alors Président d’EADS .

Dans cet ouvrage, l’amiral nous livre ses réflexions au travers d’un choix de situations vécues, en particulier dans les domaines des relations humaines, des relations internationales et de la géostratégie.

Le chapitre consacré à la mer est particulièrement important.  Parler de l’avenir de la France, c’est parler de la mer. La France possède la seconde zone économique exclusive – ZEE mondiale, 11 millions de kilomètres carrés, répartis dans l’Atlantique, le Pacifique, l’Océan Indien. Nous avons cette richesse, mais qu’en faisons-nous ? En quelques paragraphes, Alain Coldefy décrit sa vision de ce qui doit être une ambition pour la France. Et d’appeler de ses vœux un projet globalisant, combinant le rêve, l’économie, l’industrie, le développement durable, l’engagement et la beauté, pour venir renforcer les domaines d’excellence que sont l’aéronautique, les études spatiales et l’énergie atomique, voulus par le Général De Gaulle dans les années soixante.

Un ouvrage captivant qui illustre les réalités du monde maritime: 90% du trafic commercial mondial se fait par mer, 100% de notre pétrole arrive par mer, la mer absorbe 30% du CO2 généré par les activités humaines, la houle et le vent sont des sources d’énergie inépuisables. Mais la mer est un monde dangereux : le terrorisme, la piraterie, les trafics illicites, l’immigration clandestine, le pillage des ressources y prospèrent.

Un ouvrage qui illustre également  les grandes vertus  des marins, rappelées par  Erik Orsena  dans sa préface :  « l’humilité (face à plus grand, plus fort que soiù-01§mliu), la détermination (le vent de face n’a jamais interdit de tracer sa route), la solidarité (la valeur d’un équipage se mesure à son unité, à la capacité des plus faibles de se faire aider par les plus forts, chacun sachant que cette hiérarchie est mouvante), la liberté (il n’y a pas de route tracée sur la mer), et de nouveau l’humilité (après notre passage, le sillage s’efface) ».

CV(H) Gérald BONNIER
29/12/2020

AMIRAL
du sel et des étoiles
Alain Coldefy
Lettre de l’amiral Philippe de Gaulle
Préface d’Éric Orsenna
Editions Favre, Lausanne

Voir également la recension du CF(H) Alain M. BRIERE

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in