Retrouvez Les voyages immobiles – Rêveries en confinement, textes proposés par le comité de lecture du prix Marine BZ Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


BELEM, le roman d’une aventure

Le président de la Fondation Belem retrace l’histoire du trois-mâts barque en acier Belem, depuis son lancement en 1896 aux chantiers Dubigeon pour l’armement Crouan jusqu’à son retour à Nantes en 2009.

Construit pour suivre le développement du commerce du cacao entre le Brésil et la France pour la chocolaterie Menier, ce voilier a connu une vie mouvementée. Après avoir échappé à un incendie lors de son premier voyage, puis en 1902 à l’explosion de la montagne Pelée en Martinique, sa carrière commerciale dans la flotte des « Antillais » s’est achevée en janvier 1914. Le Belem racheté par le duc de Westminster fut transformé en un luxueux yacht, qui reçut notamment Winston Churchill en 1920, avant d’être vendu à Arthur Guinness. Renommé Fantôme II, il accomplit un tour du monde en 1923 avec la famille Guinness et plusieurs grands voyages, avant sa vente en 1951 suivant la mort de Arthur Guinness.

 Le voilier a ensuite été racheté par un mécène vénitien, transformé en goélette et utilisé comme navire école sous le nom de son fils mort en avion, Giorgio Cini. Gréé de nouveau en trois-mâts barque et abandonné en 1967 dans un chantier naval, il est racheté en 1979 par le groupe des Caisses d’Epargne et donné à la fondation Belem.

Il devint justement un monument historique en 1984. Ce voilier a connu ainsi de nombreuses péripéties et a survécu à deux guerres mondiales ; il est maintenant un outil de formation de marins, de promotion des Caisses d’Epargne et de la diplomatie maritime française à travers des revues navales à New York, Rouen, Londres… et peut-être de nouveau à Paris lors des prochains JO. Cette histoire intéressante nous était déjà connue, notamment par les témoignages du commandant Jean Randier, qui a été l’artisan de la renaissance du Belem à Paris près de la tour Eiffel de 1983 à 1985. Le livre très documenté de Nicolas Plantrou relate cette aventure avec beaucoup de détails et d’anecdotes dans un style romancé, qu’il a cherché à rendre plus vivant en s’appuyant sur de nombreux dialogues imaginés, que nous aurions aimés plus concis et moins artificiels.

CF(H) Philippe BEAUCHESNE
15/12/2020

BELEM
Le roman d’une aventure
Nicolas Plantrou
Editions du Rocher

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège

86 rue d’Amsterdam

75009 Paris

Email:

Log in