Ecoutez ou ré-écoutez l'interview du CF(H) Jean-Paul Billot dans les Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque sur France inter Cliquez ici pour accéder au podcast Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Lève-toi et Tue le premier

Voilà un excellent ouvrage : pavé de neuf cents pages et sacré pavé dans la mare des services secrets en général et Israéliens en particulier. L’auteur est avocat, diplômé de l’Université de Cambridge et spécialiste reconnu du Renseignement. Son livre s’appuie sur une multitude de faits, la plupart inédits et qui n’ont, à cette heure, jamais été démentis par les autorités concernées.

Le titre de l’étude, volontairement provocateur et qui reprend un verset du Talmud de Babylone, résume assez bien le dilemme israélien, pays partagé entre attaques préventives et représailles pour assurer sa survie. Survivre, souci constant des gouvernements successifs de ce petit pays dès sa création au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

Cet ouvrage, extrêmement bien documenté et sans à-priori, décrit le monde sombre, glauque et cruel des indispensables services de renseignement. Le pouvoir israélien, attaché comme d’autres à la démocratie et aux valeurs morales, demeure soucieux de préciser le contour légal des actions violentes à entreprendre. Ça n’est pas toujours une réussite et cela ne va pas sans générer nombre de conflits internes qui ébranlent la sphère politique.

Gouverner c’est aussi décider en son âme et conscience, de l’opportunité d’une intervention y compris avec des moyens extrêmes, avec pour seul but la protection de la population. Le secret est de mise car le meurtre ciblé frise le crime de guerre…

Bergman nous entraîne dans le tourbillon des hommes et des femmes clés de l’Etat d’Israël, il précise leur rôle dans la formation du Mossad, de Shin Bet et de tant d’autres organismes et officines plus ou moins discrets, constitués pour faire face aux actions ennemies dont l’OLP et le Fatah. Il décrit en détail la préparation et le déroulement des opérations de sabotage et des éliminations ‘à faible signature’.

Parachutage sur Entebbe pour libérer les otages d’un vol Air France, bombardement préventif du réacteur irakien Osarak, assassinats au dentifrice ou au paquet-cadeau de leaders palestiniens, raids nocturnes au Liban ou en Tunisie, surveillances rapprochées d’opposants, retournements d’agents ennemis, la panoplie des coups plus ou moins fourrés est large.

La frontière reste ténue entre actions et exactions et leurs conséquences sont quelques fois à l’opposé des intentions premières. Les amis ne sont pas toujours ceux que l’on croyait. Ils peuvent parfois le redevenir, au gré des nécessités politiques et des intérêts bien sentis de tel ou tel.

Cynisme d’un Monde qui appartient à celui qui se lève et tue le premier… en attendant qu’un tout petit virus le fasse revenir à plus d’humanité !

Un ouvrage d’anthologie, passionnant, qui se lit comme un roman d’espionnage et toujours d’une grande honnêteté intellectuelle.

CF(H) Alain M. BRIERE
10/05/2020

Lève-toi et Tue le premier
Histoire secrète des assassinats ciblés commandités par Israël
Ronen Bergman
Traduit de l’Anglais par Johan-Frédérik Hel Gued
Editions Grasset

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège

86 rue d’Amsterdam

75009 Paris

Email:

Log in