Ecoutez ou ré-écoutez l'interview du CF(H) Jean-Paul Billot dans les Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque sur France inter Cliquez ici pour accéder au podcast Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


La mer nourricière

Le rôle de la mer dans l’équilibre alimentaire des populations mondiales et la nécessité de comprendre que cet équilibre alimentaire ne sera assuré qu’à condition de prendre en compte l’équilibre et la résilience des océans eux-mêmes est une idée dont l’impérieuse vérité s’est imposée depuis plusieurs années. Nous avons pu même rendre compte ici récemment d’un ouvrage scientifique fondamental qui établissait un point décisif et complet sur ce thème1.

Le livre dirigé par les deux éminents universitaires que sont Alain Miossec et Jean-Robert Pitte, membres de l’Académie de Marine et de l’Institut, est tout aussi déterminant sur le fond mais différent dans la forme. Il s’agit tout d’abord des contributions d’un colloque tenu en 2018, ce qui permet d’envisager une multiplicité des points de vue, sur des sujets parfois auparavant peu traités, comme le rôle de la Chine dans le braconnage océanique, dans une bonne synthèse par Emmanuel Véron, enseignant-chercheur à l’Ecole navale2. On appréciera aussi sa profondeur historique, avec la mise en avant des premières tentatives d’un contrôle, de la naissance du Conseil International pour l’Exploration de la Mer en 19023 aux plus récentes mesures prises dans les logiques du développement durable, de ce qui est surtout un prélèvement de plus en plus massif d’une biomasse marine limitée, dans son volume comme dans sa biodiversité.

Le sous-titre de l’ouvrage ne doit pas, non plus être oublié, qui associe la géographie gastronomique de la mer à la gestion des ressources. C’est donc à table aussi que la mer est invitée, dans une approche également culturelle, du « maigre » de l’Europe ancienne aux gastronomies exotiques. On lira notamment avec plaisir la belle et paradoxale histoire racontée par Christophe Fichou, universitaire brestois, de la sardine à l’huile4, où l’on voit le rôle moteur des commandes de la Marine aux débuts de cette épopée bretonne, avec aussi des revirements liés aux méventes du début du XXème siècle, à cause – déjà – de délocalisations industrielles à l’étranger, qui entraînèrent la reconversion de certaines conserveries dans la charcuterie, dont la maison Hénaff5.

Nous voici parés pour le quart de nuit !

CV(R) Marc LEVATOIS
08/03/2020

La mer nourricière
sous le direction d’Alain Piossec et Jean Robert Pitte
CNRS Editions

1 Didier Gascuel, Pour une révolution dans la mer. De la surpêche à la résilience, Actes Sud, collection Domaines du possible

Voir également la recension du CC(RCIT) Martine MICHEL-DEBERGHES

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège

86 rue d’Amsterdam

75009 Paris

Email:

Log in