Ecoutez ou ré-écoutez l'interview du CF(H) Jean-Paul Billot dans les Chroniques littorales de José-Manuel Lamarque sur France inter Cliquez ici pour accéder au podcast Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Partir 66° Nord

En juillet 2015, à New-York, Sandrine Pierrefeu, navigatrice et journaliste, débarquait de l’Hermione, ou elle était gabière. Son « Retour aux Amériques » est décrit dans un excellent livre (1) où alternent journaux de bord des commandants – Latouche Tréville : l’Hermione de 1780, Yann Cariou : la frégate actuelle – et chroniques qu’elle écrivit de la vie à bord de cette dernière.

Et revoilà Sandrine – elle a pris du galon en passant ses brevets – devenue apprentie capitaine sur l’Aurora, sloop de 20 mètres, dont elle prendra le commandement au bout de deux mois. Elle l’amènera d’Islande au Groenland, dans des navigations pas piquées des vers. Servie par un style agréable, poétique et rythmé, elle nous les fait vivre, avec intensité et humour.

  • Elle apprend son bateau, comprend son équipage.
  • Elle « fait avec » les gens de tous genres : Islandais mutiques, Inuits qui n’aiment pas les femmes minces – la graisse étant garantie de survie – passagers bien décidés à vivre leurs rêves, le plus intensément possible.
  • Elle se confronte avec la côte ou Victor hiverna, accessible par mer trois mois seuls chaque année, parsemée de lieux aux noms imprononçables, d’ours blancs et de chiens de traineaux peu amènes.
  • Elle dépeint les couleurs de la mer, les icebergs, grands et petits, la glace jeune ou vieille et les lumières du sondeur.
  • Elle fait vibrer les envols d’oiseaux marins, pour qui elle a grande affection.
  • Elle décrit – et c’est un bon moment – Teresa, cuisinière du bord, femme d’affaire anglaise, tenant les icebergs à longueur de sa gaffe tout en barrant le sloop avec ses pieds.

Bref, on y est, vraiment. C’est fait avec talent. Dégustez donc ce livre, comme un excellent thé. Mais prévoyez un gobelet isotherme, avec un couvercle à fente, pour que l’eau de mer n’y pénètre pas.

(1) L’Hermione, retour aux Amériques, Yann Cariou, Sandrine Pierrefeu, Editions Jean-Pierre de Monza

CF(H) Jean-Paul Billot
Président, comité de lecture de l’ACORAM
05/03/2020

Partir 66° Nord
Chroniques d‘une apprentie capitaine
Sandrine Pierrefeu
Glénat

Bonus : Podcast de l’interview de Sandrine Pierrefeu par Jose Manuel Lamarque pour Chronique Littorale sur France Inter

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège

86 rue d’Amsterdam

75009 Paris

Email:

Log in