Le tome 2 des "Voyages Immobiles" est maintenant disponible sur la Boutique du Carré

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Le Grand Routier de Pierre Garcie dit Ferrande

Trois cent cinquante ans séparent la rédaction du Grand Routier par Pierre Garcie dans les années 1483 et 1484, de celle du Pilote français par Charles-François Beautemps-Beaupré et son équipe entre 1816 et 1843. Ce dernier ouvrage, que la BNF vient de mettre en ligne sur son site Gallica, a longtemps été considéré comme la référence, l’atlas indispensable pour naviguer sur le littoral occidental et septentrional de la France.

Les deux ouvrages ont le même objectif : rassembler tout ce que doit connaitre un pilote côtier sur les côtes françaises. Ils couvrent la même zone géographique : les mers du Ponant de Dunkerque à la côte espagnole. Mais les similitudes s’arrêtent là, car Pierre Garcie dit Ferrande (circa 1420-1503), était un navigateur, un « Maitre de navire » de Saint Gilles sur Vie dans le Bas Poitou (aujourd’hui Saint Gilles Croix de Vie dans le département de la Vendée), alors que Beautemps-Beaupré (1766-1854) était un scientifique, un hydrographe du Dépôt des Cartes et Plans de la Marine. Le premier traçait une route la plus sûre possible, le second dressait des cartes de grande précision.

Le Grand Routier fut imprimé pour la première fois en 1520 à Poitiers sous le titre « Le Grand Routier et pilotage et enseignement pour ancrer tant es ports, havres que autres lieux de la mer ». Il sera par la suite réédité à plusieurs reprises jusqu’en 1643. D’un format in-4° de 100 feuillets, il décrit des routes avec des informations et des recommandations. Il est illustré par 60 figures (des vues de côtes assez approximatives). Le Pilote français est composé de 6 volumes grand in-folio, qui furent édités entre 1822 et 1844. Il comprend 279 vues de côtes, 86 Cartes, 60 plans et 184 tableaux de marées, établies avec la plus grande précision.

C’est certainement le hasard qui fait ressortir aujourd’hui ces deux ouvrages des bibliothèques, mais cela permet de mesurer l’évolution dans les méthodes de navigation entre la fin du moyen âge et l’époque moderne : le passage de la navigation empirique, au calcul nautique. La comparaison avec les outils contemporains marquerait, sans doute, une rupture encore plus profonde.

Les auteurs du Grand Routier de Pierre Garcie dit Ferrande nous offrent un ouvrage en deux parties : une étude historique et une édition critique. La première partie est une étude très documentée du contexte de l’époque : projet éditorial, techniques de navigation, routes et relâches habituelles, juridictions appliquées. La seconde partie reproduit le texte de la première édition (le manuscrit original est aujourd’hui perdu), dans la graphie de l’époque.

Un ouvrage de référence pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de la navigation et de l’hydrographie.

CV (H) Gérald BONNIER
26/01/2020

Le Grand Routier de Pierre Garcie dit Ferrande
Instructions pour naviguer sur les mers du Ponant à la fin du Moyen-âge
Michel Bochata et Laurence Moal
Presses Universitaires de Rennes – Septembre 2019

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM

118 Rue Saint-Dominique

75007 Paris

Email:

Log in