Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Canonnières fluviales de 14/18

C’est un petit livre dont le sujet est un tout petit élément parmi tous les grands évènements de l’histoire de la guerre 14/18.

Ce sont de tout petits bateaux, par rapport aux cuirassés, en petit nombre -12- avec de gros canons qui naviguent sur d’étroites voies d’eau, surtout les canaux du nord de la France et de Champagne. 

Pourquoi avoir utilisé de si petites unités, armées par un personnel peu nombreux, issu de la Marine, canonniers et simples matelots, perdus à l’intérieur des terres sur des voies d’eau douce ?

C’est qu’en 1915, la France, à l’inverse de son adversaire, possédait peu d’artillerie lourde, de calibre supérieur à 100 m/m, par rapport à l’artillerie moyenne -75 m/m – et que seule la Marine possédait en nombre de tels calibres.

Mais comment utiliser des canons prévus pour armer de gros bâtiments et qui ne possédaient pas de roues pour se déplacer sur la ligne de front ? C’est ainsi que les plus gros calibres, 164 m/m et au-delà furent montés sur rail et servis par des marins. Ceux de 140 m/m se retrouvèrent sur ce qu’on peut appeler des péniches et se déplacèrent au gré des offensives le long des fronts du nord de la France.

Leur rôle, cependant, ne fut pas négligeable car ils ont tiré plus de 50 000 obus, dont près de 40 000 de 140. Ces canonnières fluviales ont soutenu de leurs feux la plupart des grandes opérations de 1914 à 1917, suppléant le faible nombre de pièces lourdes, jusqu’à ce que la production des aciéries permette à celles-ci de contrebalancer et même de dépasser celles de l’adversaire.

Elles subirent peu de pertes, une seule fit perdue pour faits de guerre et elles eurent peu de tués et de blessés par rapport à d’autres unités.

Voilà un livre destiné à ceux qui se passionnent pour des faits méconnus de l’histoire et à ceux qui l’écrivent.

CDC(H) Claude LAVASTE
22/09/2019

Canonnières fluviales de 14/18.
les armes méconnues
François Schwerer
Éditions Temporis

Voir également la recension du CV(H) Philippe HENRAT

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in