Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Partir autour du monde. 1519-2019 : cinq cents ans de circumnavigations

Récemment, une belle mais trop discrète exposition organisée à la Bibliothèque nationale nous a rappelé que la conception sphérique de la terre s’était définitivement imposée dès la Grèce antique et qu’il est absurde d’évoquer un prétendu consensus médiéval en faveur d’une terre plate. A la fin du Moyen Age, le renouveau de la lecture de Ptolémée (géographe du deuxième siècle après Jésus-Christ) ravive l’intuition d’une communication des espaces maritimes du globe, alors si partiellement explorés. s’est non seulement posé le principe de la recherche d’une route occidentale des Indes par Christophe Colomb, aventure qui eut une autre issue, mais surtout engagé le projet d’une possible circumnavigation, d’un tour du monde maritime. Cette circumnavigation fut lancée pour la première fois par l’expédition de Magellan, partie d’Andalousie en 1519, et réussie par le retour d’une petite partie de sa flotte trois ans plus tard, malgré la mort de Magellan lui-même pendant le périple et ses motivations initiales plus limitées et surtout économiques.

Aujourd’hui, en 2019, c’est donc à un anniversaire majeur, que nous invite Partir autour du monde, dans un récit épique où le voyage de Magellan n’est qu’une ouverture, l’auteur soulignant le paradoxalement bien faible intérêt accordé au début par les puissances à cette prouesse. Il nous en montre un développement tardif qui s’affirme surtout à partir du XVIIIème siècle, « apanage d’abord des explorateurs, des corsaires, des marchands et des militaires », avec l’arrivée au tournant du XIXème et du XXème siècle d’un « nouveau public qui va bouleverser le regard porté sur ce type de navigation ». Il s’agit des navigateurs de plaisance, dans une longue série ouverte par le britannique Sunbeam en 1876-77, dont un tableau chronologique est donné à la fin du livre. On voit alors s’ouvrir un volet de la circumnavigation qui est très cher au cœur d’Olivier Le Carrer, notre auteur, et auquel il offre ses plus nombreuses pages. Son expertise est ici encyclopédique, issue de sa pratique et de sa longue et dense expérience, entre autres, à la tête du magazine Bateaux.

Le livre est fondé sur une connaissance non seulement profonde mais vécue des choses de la mer. C’est bien un livre de marin. Il nous invite essentiellement à des traversées et à des escales, souvent insulaires, décrites de façon vivante mais précise (avec leurs coordonnées géographiques), dans l’expérience des marins de tous les temps, de Magellan à François Gabart, en passant par James Cook et Alain Gerbault. Le rêve est aussi bien présent dans l’évocation de ces îles et détroits, servi par les nombreuses et fines aquarelles de Sibylle Le Carrer, son épouse, relieuse d’art de formation, qui partage sa passion de la mer. Rares sont les pages sans illustrations. Cette union conjugale du texte et de l’image est particulièrement visible dans les si élégantes silhouettes de bateaux mais aussi dans de nombreuses cartes imagées où s’exprime la forte connaissance de la cartographie d’Olivier (une autre de ses passions) et l’évocation poétique de Sibylle, laissant toujours la part belle à la plaisance. Dans le format maniable (et abordable) d’un classique in-octavo, on a donc ici un beau livre et un grand livre de marin, dans l’alchimique équilibre d’un savoir vécu de la mer et de la baudelairienne poésie d’une « Invitation au voyage ». 

CV(R) Marc LEVATOIS
17/08/2019

Partir autour du monde. 1519-2019 : cinq cents ans de circumnavigations
Olivier Le Carrer
Illustrations de Sybille Le Carrer
Glénat

Voir également la recension du CC(R) Lionel DUHAULT

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in