Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


La Passion – Clipperton

Cri d’alarme, colère d’hommes révoltés par l’inaction de l’Etat, plaidoyer de passionnés pour un lieu à défendre, description raisonnée d’un projet de développement et d’exploitation d’un territoire par des acteurs convaincus qui se sont adjoint les compétences nécessaires, “La Passion-Clipperton, l’île sacrifiée” est tout cela à la fois.

Deux auteurs se sont associés, un politique et un scientifique. Une préface de Jean-Louis Etienne, l’explorateur bien connu qui a effectué une mission sur l’atoll en 2005, introduit la réflexion. Philippe Folliot, député du Tarn, s’intéresse depuis longtemps aux territoires d’outremer et est le premier élu à s’être rendu sur l’île de Clipperton, atoll corallien français inhabité situé dans le Pacifique Nord, au large du Mexique. Ce livre est le prolongement de leurs actions respectives.

En premier lieu, la situation de l’île est présentée, son histoire, l’arrivée des Français en 1711, les présences successives de diverses nations, puis viennent les contestations de la souveraineté de la France et l’arbitrage rendu en sa faveur en 1931. Sont décrits ensuite la géographie très particulière de l’atoll, aujourd’hui complétement fermé : l’eau y est douce à l’intérieur, le contexte géologique et maritime, la faune et la flore.

Les auteurs présentent avec une certaine violence l’état d’abandon dans lequel se trouve l’île et ce qu’ils estiment être l’incurie de l’Etat : la souveraineté de la France n’est pas affirmée, les accords de pêche consentis aux tiers dans la Zone d’Exploitation Economique sont inacceptables, la présence nationale est notoirement insuffisante, l’île est en danger. Les mots sont durs, difficile de savoir s’ils sont excessifs ou seulement écrits pour frapper l’opinion.

Dans une deuxième partie, les auteurs décrivent le projet global qui, à leurs yeux, permettrait de remettre en valeur l’île et de l’exploiter utilement et économiquement, tout en protégeant les intérêts et la souveraineté de la France. Le projet est fondé sur la mise en place de dispositions statutaires, administratives et économiques adaptées et sur l’installation d’une station scientifique permanente ouverte à la coopération internationale. Ceci entraînerait de nombreux travaux de toutes sortes.

En conclusion du livre, dans sa postface, Madame Annick Girardin, actuelle ministre des Outre-Mer, écrit de manière très consensuelle : “Grâce aux auteurs de ce livre, la question de Clipperton est à l’ordre du jour et je ferai des propositions concrètes”.

Certainement, beaucoup reste à faire, et c’est le mérite de ce livre de proposer un projet qui devrait conduire aux objectifs visés. Cependant, comme tout projet ambitieux, on peut craindre qu’il ne soit en définitive plus long et plus coûteux qu’annoncé. C’est un livre intéressant, où l’on apprend beaucoup sur cette île lointaine et les questions qu’elle soulève, mais c’est aussi un livre provocateur et qui ne doute pas de lui-même. Il s’appuie de manière évidente sur un important travail et il est très bien documenté. Malgré ses excès sa lecture est intéressante.

LV(H) Bruno LEUBA
Invité du comité de lecture
19/05/2019


LA PASSION – CLIPPERTON
Philippe Folliot & Christian Jost
La bibliotèca

Voir aussi la recension du CV(H) Gérald BONNIER, du CF(H) Philippe BEAUCHESNE et du LV(H) Dominique RENIE

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in