Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Retour à Buenos-Aires

Avez-vous déjà traversé l’Atlantique en porte-conteneurs avec une urne funéraire ?

Pas encore ? Eh bien n’hésitez pas à lire le dernier livre de Daniel Fohr !

L’histoire commence dans un funérarium sous le périphérique, dans le salon Neptune, sous une lumière bleue mouvante de piscine et au son de l’océan roulant sur un rivage de galets. Nôtre héros vient y récupérer les cendres de son grand-oncle centenaire « l’Aviateur », ancien pilote de chasse, dernier membre de sa famille, qui vient de décéder.

Daniel Fohr, publiciste cofondateur de M&C Saatchi, enseignant au Venezuela, passionné par l’Amérique du Sud, va nous faire partager le voyage initiatique de ce petit-neveu souhaitant respecter scrupuleusement les dernières volontés bien étranges de son grand-oncle.

Au fil du récit le lecteur va découvrir que celles-ci sont en fait l’accomplissement par personne interposée du parcours que l’Aviateur aurait dû effectuer dans sa jeunesse pour retrouver sa bien-aimée en Argentine.

Nous voilà donc partis pour un voyage transatlantique d’un mois à bord d’un porte-conteneurs, du port du Havre à celui de Buenos-Aires, en compagnie de marins nommés Ping, Pong, Chopin, Captain Hérisson, Crâne Pointu…

Nous suivons notre héros dans sa découverte du métier et de la vie de la marine marchande et dans son exploration du bateau : salle des machines ressemblant à une salle blanche informatique, carré des officiers, salle de sport… mais aussi exercice d’évacuation, rituel du passage de l’Equateur, activités bien éloignées de son métier de bibliothécaire !

Celui ou celle qui a déjà embarqué aura rapidement l’impression d’être à bord ; le néophyte se trouvera plongé dans un nouveau monde dépaysant.

Le récit, dont le thème de premier abord n’est pas très réjouissant, voire grave, s’avère en définitive très plaisant et attachant ! Le style est fluide, précis, descriptif et imagé, rempli d’humour subtil, d’humanité, de pudeur et nous entraîne dans cette étrange aventure d’un jeune homme en compagnie d’une urne funéraire avec laquelle il devise, qui roule et tangue au rythme de la houle, disparait, est cabossée, révérée par l’équipage, traitée comme un être vivant et résiste à tout pour arriver à bon port.

Si vous voulez passer un bon moment et vous échapper de votre quotidien n’hésitez pas à monter à bord et partir pour l’aventure !

 

Muriel JOYEUX
19/09/2018

 

Retour à Buenos-Aires
Daniel Fohr
Slatkine & Cie

 

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in