Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Résister sur les mers

Luc-Antoine Lenoir nous propose une histoire des FNFL, Compte tenu de son volume  – 295 pages –  il s’agit plutôt d’un survol assez complet, des FNFL et de la fusion des deux marines en 1943. Sept chapitres d’une quarantaine de pages articulent l’ouvrage :

  • De la Marine nationale à la Marine française libre.
  • Une armée à croix de Lorraine.
  • Revoir le large.
  • Une force souveraine.
  • Sur tous les fronts.
  • La fin des FNFL et la fusion.
  • La Gloire.

Sont ainsi évoquées les principales étapes de l’épopée de la Marine libre, sa place dans la France Libre, les faits d’armes, les acteurs, les héros, l’organisation et les relations avec les Alliés.

On notera la place faite à l’Amiral Muselier, à son rôle primordial, dans la création des FNFL et la libération de Saint Pierre et Miquelon, ainsi qu’à ses relations conflictuelles avec le Général De Gaulle. Ce dernier affirmait toujours l’indépendance de la France Libre. Muselier recherchait, quant à lui, l’intégration dans les forces alliées et déplorait les actions indépendantes.

La place qu’elles méritent est faite aux fameuses corvettes de la classe « Flower » : Mimosa, Alysse, Aconit, Roselys, Renoncule, Lobélia …) et à la Combattante, bâtiment emblématique du retour de la France Libre sur le sol de la Patrie. Bien sûr les sous-marins (Surcouf, Rubis, Narval…) ne sont pas oubliés. En revanche n’est pas relatée la sortie de Cherbourg en Juin 1940 de quatre sous-marins de 600 t, à l’initiative de l’Ingénieur du Génie Maritime Schlumberger, (dont la Junon qu’il commandera en 1942, ayant été admis dans le corps des officiers de marine). C’était pourtant un des faits initiateurs des FNFL. Il est à noter que sur les 11 bâtiments cités dans les lignes qui précèdent, 4 ont été coulés et deux ont reçu l’Ordre de la Libération.

Leur juste place est également donnée aux fusiliers-marins, ceux de Bir-Hakeim, de l’Italie et de la libération, ceux du Régiment Blindé de Fusiliers-Marins , à Paris et Berchtesgaden, ainsi qu’àu 1er bataillon de fusiliers-marins commandos du commandant  Kieffer, qui débarqua à Ouistreham.

Cet ouvrage fournit donc d’une façon aisée et rapide, un bon éclairage sur cette histoire pour ceux qui, n’en ayant qu’une connaissance limitée, souhaitent en connaitre l’essentiel.

CF(H) François TESSON
14/09/2018

 

Résister sur les mers
Une histoire de la Marine française libre
Luc-Antoine Lenoir
Les éditions du Cerf

 

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in