Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Dictionnaire des flibustiers des Caraïbes

Ce livre, m’a tout d’abord posé un problème éthique. Ne s’agissait-il pas là d’un pastiche, voire d’un plagiat partiel du Dictionnaire des corsaires et pirates, rédigé naguère sous la direction de Philippe Hrodej et de Gilbert Buti et récompensé par l’Académie de Marine. Toutefois, la présence en tête de l’ouvrage d’une préface du Professeur Hrodej en personne m’a incité à m’adresser à ce dernier pour en avoir le cœur net et sa réponse mérite d’être citée : « … Jacques Gasser, qui a déjà rédigé des notices dans le Dictionnaire des Corsaires et des Pirates, avait encore quelques informations à fournir et voulait ajouter quelques biographies en sus, d’où cet ouvrage original de la part d’un chercheur original, ancien métallurgiste lorrain proche de la retraite, grand chercheur, toujours en veille et tâchant de réunir les moyens pour fouiller les archives de Séville ou de Londres. Il déchiffre actuellement les archives mises en ligne par le Danemark. C’est un fin limier, un excellent enquêteur, raison pour laquelle je n’ai pas hésité à écrire la préface. »

Voici donc le mystère éclairci et l’impressionnante bibliographie qui figure à la fin du volume, ainsi que la liste fournie des sources archivistiques, provenant tant du Danemark que des États-Unis, d’Espagne que de France, prennent du coup tout leur sens. J’avoue que cette lecture m’a beaucoup appris (presque tout sur certains individus aussi pittoresques que totalement inconnus).

De fait, sur les 126 notices biographiques que compte ce dictionnaire (de Nicolas Amon dit Petit-Génézé à Isaac Veyret), tout au plus en ai-je identifié une demi-douzaine, tels que les Bataves rivaux Laurent de Graff et Nicolas Van Hoorn, le sanguinaire François L’Olonnois et, bien sûr, Alexandre Exquemelin, inventeur du mythe de la Flibuste. Mais qui aurait songé à chercher parmi ces gentilshommes de fortune le nom de Charles-François d’Angennes, marquis de Maintenon, qui, après avoir vendu à Françoise d’Aubigné son château ancestral, passera aux Antilles où il sera successivement officier de la Marine royale, flibustier, négrier, richissime planteur à la Martinique et gouverneur de l’île de Marie-Galante ? Non moins pittoresque est le sieur de Grammont, ancien cadet dans le régiment Royal des Vaisseaux, qui mènera d’incessantes expéditions contre les possessions espagnoles d’Amérique et deviendra même « amiral des flibustiers » avant de trouver la mort d’un marin sur un récif des Bermudes.

Ajoutons que ce livre est élégamment présenté et enrichi de fort belles illustrations. Eu égard à sa qualité historique réelle, cet ouvrage mérite, sinon d’être lu d’une traite, d’être fréquemment feuilleté et consulté.

 

CV(H) Philippe HENRAT
26/04/2018

 

Dictionnaire des flibustiers des Caraïbes,
Jacques Gasser
Éditions de Beaupré,
Les Sables-d’Olonne

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in