Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Vol au vent marin, Un regard sur l’histoire de l’aéronautique navale

Non, rien de culinaire dans ce travail de romain. L’histoire de l’aviation navale, jeune composante de la marine nationale, nous est contée de manière plaisante, et peut-être exhaustive, sous un regard original et compétent.

La reine des combats navals des cent ans passés est décrite dans toute sa genèse, du ballon captif, précurseur de « je veux voir plus loin pour augmenter le préavis de l’attaque et élargir mon horizon », éternel défi que se donne le marin, au Rafale multi-missions embarqué, grâce auquel la France peut se prévaloir d’un savoir-faire et d’une capacité militaire redoutable.

Évidemment, la chasse y a le beau rôle, mais les avions lourds et les hélicoptères ont aussi bonne place dans ce regard enveloppant. L’auteur nous promène ainsi très agréablement dans les douze chapitres de ce regard, à la fois incisif et bienveillant ; il nous fait ressentir ces cent ans d’innovation techniques et opérationnelles qui ont fait, à part le sous-marin nucléaire, l’outil de guerre le plus performant que sont le porte-avions et l’aviation navale. Née en 1910, l’aviation navale a opéré et brillé sur les multiples théâtres d’opération de notre ancien empire colonial, et sur d’autres encore, plus récemment, alternant les années fastes et les années creuses, les années de foi et celles de doute.

L’agrément de ce regard, plus que ne le serait une encyclopédie ordonnée, est rehaussé par la possibilité de s’en évader, d’y revenir, sans perdre le fil conducteur renforcé d’anecdotes humaines et historiques. Ce « vol au vent marin » raconte simplement l’épopée de ces hommes et ces femmes qui ont construit l’aviation navale. Il raconte aussi l’histoire de ces héros discrets disparus à jamais en services aériens commandés, en entrainement ou en opération. C’est aussi en cela qu’il suscite un grand intérêt.

Et comme beaucoup de livres sur l’aviation navale, à la fin, c’est le porte-avions qui gagne.

 

CA (2S) Denis BIGOT
Invité du comité de lecture de l’ACORAM
16/03/2018

 

Vol au vent marin,
Un regard sur l’histoire de l’aéronautique navale.
Amiral Alain OUDOT de DAINVILLE.
ARDHAN

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in