Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Répertoire général des Archives de la Marine XVIème-XVIIIème siècle

Philippe Henrat, archiviste-paléographe, capitaine de vaisseau (H), fut conservateur des archives de la Marine à Rochefort, à Brest et enfin au Centre historique des Archives nationales à Paris. Il est président de la section « Histoire, lettres et arts » de l’Académie de Marine, membre de la Société française d’histoire maritime et membre du comité de lecture de l’ACORAM.

Il vient de publier une œuvre considérable, de taille (929 pages) comme de poids (1,4 kg).

Il s’agit de l’inventaire analytique de la sous-série A1 du fonds ancien de la Marine déposé au Centre historique des Archives nationales. Ces archives renferment une grande partie des actes du pouvoir souverain (édits, ordonnances, déclarations, arrêts du Conseil du roi,) concernant la Marine française sous l’ancien régime. Le premier document référencé date du 2 mars 1278, le dernier du 20 mai 1791.

Jusqu’ici, le seul instrument de travail décrivant cette sous-série était l’Etat sommaire des archives de la Marine antérieures à la Révolution, publié en 1898 par Didier Neuville sous la forme d’un état numérique indiquant uniquement la cote et la date de chaque article.

Philippe Henrat livre ici, pour nombre de chercheurs, un outil autrement plus adapté. Et pas que pour des chercheurs. Cet ouvrage ne se lit pas comme un roman ? Voire…

Pour peu que l’on ait quelques connaissances en histoire et un peu d’intérêt pour la Marine, on trouve là de quoi nourrir bien des rêveries et quelques réflexions.

On peut adopter une approche chronologique : de quoi le conseil du Roi a-t-il traité, a une époque donnée ? On est surpris de l’ampleur et de la diversité des sujets couverts par ces documents :marine militaire, marine marchande, pêches fluviales et maritimes, commerce extérieur, juridictions maritimes, consulats, colonies, compagnies à privilèges, personnels civils et militaires, troupes de la marine et des colonies (voire de l’armée de terre).

Mais on peut aussi se référer à l’index (138 pages, # 3000 références).
Exemple : ROCHEMIOU (THIAUDIERE de), écrivain ordinaire de la Marine en 1687, mort en 1693.

Voir A1, 29/100 :

Versailles, 1692, 26 août : arrêt du conseil du roi chargeant M de Nointel de juger en dernier ressort les nommés Pourrin, Rozeau et Rochemiou, écrivains à l’arsenal de Brest, accusés d’avoir inscrit des ouvriers fictifs sur les rôles afin de s’approprier leur paye.

Déjà des emplois fictifs…L’inculpé est mort dans l’année qui a suivi le jugement…no comments

Ceci confirme bien que ce répertoire peut se lire comme un roman.

CF(H) Jean-Paul BILLOT
16/02/2018

Répertoire général des Archives de la Marine
XVIème-XVIIIème siècle
Philippe Henrat
Editions SPM

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in