Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Les présidents et la guerre, 1958 – 2017

Commenter, année après année, sans commettre d’impairs, le défilé du 14 juillet – le chapeau chinois de la Légion, les VBCI du 92ème R.I., l’équipage rouge (ou bleu) du SNA – suppose que l’on sache de quoi l’on parle. Cet exercice récurrent, bonifié par la participation de la charmante Marie Drucker, reflète un professionnalisme de bon aloi dont le résultat ne manque pas de style.

On retrouve toutes ces qualités dans l’excellent ouvrage que vient de publier Pierre Servent. Il y traite de conflits, de Présidents fortement impliqués dans ceux-ci et de leur garde rapprochée dans ce domaine.

On peut d’abord le voir comme la fresque des opérations dans lesquelles la France s’est trouvée impliquée dès les débuts de la Vème république. On revit la fin de la guerre d’Algérie et la brève accalmie qui l’a suivie avant la montée en allure des OPEX. On y apprend, puisées aux meilleures sources par un expert, une foule de choses qui n’étaient pas accessibles dans la presse écrite et dans l’audiovisuel de l’époque.

C’est aussi une galerie de portraits où l’on voit les Présidents successifs, avec leur expérience militaire de plus en plus exigüe, fascinés par leur manteau de chef des armées. L’exercice de cette fonction régalienne – parfois moins traitresse que l’inversion de courbes diverses – semble être entré en résonnance avec leurs tendances profondes. Pour ne parler que des plus récents, ceci donne lieu, à la description très réussie, d’un sabreur, d’un hyperactif et d’un aspirant du Génie. On se plait à les imaginer représentés à la Nicolas de Largillière, dans une galerie des batailles qui remplacerait avantageusement le « Loubet » sur les cloisons des bâtiments de combat de la République.

Enfin – et là aussi c’est absolument fascinant –  on y voit le fonctionnement des staffs militaires de haut niveau qui analysent les situations, recommandent les actions et veillent à l’exécution des décisions présidentielles. Ce sont des gens de haute qualité qui ont acquis, de par leurs expériences de commandement dans les conflits, une dimension que peu de cadres dirigeants du privé ont pu atteindre. Ils ont à jouer le rôle de garde-fou permanent qu’exerçait le Field Marshal Alan Brooke auprès de Winston Churchill, lors du dernier conflit mondial.

Un livre passionnant donc, très bien écrit, par un expert. Hautement recommandé pour les vacances et à conserver indéfiniment après.

Seul léger bémol, catégoriel : l’aspect naval de ces opérations n’est guère, à quelques exceptions près, mis en lumière. On peut se demander comment diable les commandos ayant opéré en Somalie sont arrivés sur zone et quelle a été la base arrière des opérations d’Abidjan.

Mais, dans certains cas, «discretion is the better part of valour»…

 

CF(H) Jean-Paul BILLOT
30/06/2017

Les présidents et la guerre,
1958 – 2017
Pierre Servent
Perrin, 22 €

Voir aussi la recension du CV(R) Marc LEVATOIS

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in