Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Le tour du monde du roi Zibeline

La scène se passe en 1784 à Philadelphie, au domicile de Benjamin Franklin sur Market street. Un jeune couple à un peu forcé la porte du vieil homme, pour lui raconter ses aventures.

Relégués  par le Tsar de Russie au Kamtchatka, péninsule sibérienne sur l’océan Pacifique, bien loin de Moscou et du monde civilisé, ils se sont enfuit en s’emparant d’une corvette  et au terme d’une longue  navigation sont arrivés en France. Avec l’appui du Roi de France et du Ministre de la Marine, ils se sont embarqués  pour  une mission à Madagascar, ou par hasard lui est devenu roi d’une tribu : le Roi Zibeline. Ils sont venus aux Etats-Unis, nouvellement indépendants, afin de nouer des relations commerciales. C’est là que nous les retrouvons, cherchant l’appui de Benjamin Franklin.

De cette très longue navigation, un tour du monde comme les circumnavigations de l’époque, il est très peu question. Pour Jean-Christophe Ruffin, ce n’est qu’un prétexte pour  s’attarder aux escales et  nous parler des idées et des mentalités de l’époque.  Ce seront d’abord les rencontres livresques de Voltaire et de Rousseau, de  D’Alembert et de Diderot. Puis l’accueil d’un dignitaire japonais,  la rivalité entre les Compagnies des Indes française, anglaise et hollandaise à Macao, le traquenard tendu par l’Intendant et le Gouverneur de l’Ile de France. Enfin en France, ce sera la rencontre de la haute société parisienne et des ministres.

Jean-Christophe Ruffin s’est appuyé sur les mémoires d’Auguste Benjowski (1746 – 1786), un aventurier et voyageur célèbre au XVIIIème siècle. Comme il le dit lui-même « le récit des voyages est aussi fidèle que possible à la réalité. Pour l’essentiel le personnage est ma création. Les doutes, les angoisses, la vulnérabilité dont je l’ai affublé doivent probablement plus à mon caractère qu’au sien ».

Jean-Christophe Rufin utilise donc une méthode qu’il avait déjà employée dans Rouge Brésil et le Grand cœur,  avec toujours autant de talent et de facilité d’écriture, qui rendent ses romans passionnants.

 

CV(H) Gérald BONNIER
03/04/2017

 

Le tour du monde du roi Zibeline
Jean-Christophe Ruffin
Gallimard – NRF 2017

Voir aussi la recension du CF(H) Alain M. BRIERE

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in