Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


La Grande Guerre en Méditerranée

Sous-titré « l’enfer des navires de commerce » durant la première guerre mondiale, ce livre illustre avec talent le quotidien des marins et gens de mer et les événements douloureux évoqués très rapidement dans la grande Histoire.

En fait les événements principaux de la guerre sont clairement détaillés : les Empires centraux au déclenchement de la guerre, leurs tactiques maritimes, la campagne des Dardanelles, le sauvetage de l’armée Serbe, la monté en puissance de l’arme sous-marine. Cela est bien utile pour nous rafraîchir la mémoire.

Mais l’intérêt supplémentaire de cet ouvrage est de montrer l’implication profonde de la société civile et de la marine de commerce dans la guerre sur mer. Tous les armements et en particulier les Messageries Maritimes ont sacrifié leur flotte. Toutes les régions et en particulier la Bretagne ont payé un lourd tribu en vies humaines.

Le service de la poste dépasse sa limite d’élasticité, puis le transport des troupes et des matières premières siphonnent les ressources réquisitionnées, puis les navires-hôpitaux récupèrent les gueules cassées de tous côtés, les pêcheurs bretons ne posent plus des casiers mais des mines et gardent les filets (anti-sous-marin) du détroit d’Otrante… le malheur et la souffrance sont dans toutes les familles.

L’Amiral Nerzic (EN 61) par le hasard de l’histoire est issu d’une région (Ploudalmézeau) et d’une famille (Deloustal) qui vécurent la guerre en Méditerranée dans leur chair. Les informations rapportées par le bulletin paroissial (Le Patro, qui dispose des lettres des enfants du pays en mer), dépasse en véracité les meilleurs « papiers » des journalistes.

Sous-marinier, Jean-Yves Nerzic nous accompagne depuis l’implication des corsaires de la Triplice jusqu’à l’explosion de la guerre sous-marine à outrance. Hésitations et scandale d’une barbarie inévitable.

Intérêt supplémentaire de l’ouvrage, le torpillage du Magellan et du Sinaï venu à son secours. Comportements sordides ou courageux, puis conseils de guerre et suites judiciaires, tout est intéressant dans ce récit.

Les nombreuses annexes techniques satisferont les historiens.

Illustrations du CLC Hubert Michea (Acoram n° 18xxx4)

CF(H) Luc BRENAC
24/03/2017

La Grande Guerre en Méditerranée
CA (2s) Jean-Yves NERZIC
Editions H&D avril 2016

Voir aussi la recension du CV(H) Philippe HENRAT

et celle du CV(H) Alain M. BRIERE

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in