Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Soudain le large

Elle est brune, jolie et elle dort sur la banquette d’un voilier, quasi-nue sous la couverture, les cheveux encore humides. Qui est-elle, cette jeune femme que Charles vient de sauver de la noyade et a hissé à son bord. Comment a-t-elle pu tomber dans le port de Cherbourg ? Est-ce un accident ou une tentative de suicide ? Lorsque Catherine se réveille, les questions se croisent. Qui est ce jeune marin qui se dit apprenti écrivain et souhaite aller à la rencontre du producteur des Beatles à Alderley ? Elle part sans explication. Il va l’attendre à quai. Lorsqu’elle revient une semaine plus tard, l’aventure peut commencer, l’amour naître et la mer s’offrir…

Soudain le large conte l’histoire de deux écorchés en quête d’amour, qui fuient le monde et se cherchent eux-mêmes sans se trouver. Jusqu’à leur rencontre inopinée. Soudain le large, c’est aussi une aventure maritime entre Cherbourg et l’île d’Aurigny. Un amour naissant qui démarre sur un espace maritime somme toute circonscrit. Avant de s’ouvrir, immense comme le large.

Julien Decoin n’est ni un marin d’eau douce, ni un écrivain débutant. Il a lu Moitessier et les cartes marines, il sait les types de voilier, les manœuvres et les instruments et il a navigué dans cette zone qu’il décrit avec sensibilité. Avec son père sans doute, Didier Decoin, écrivain de Marine. Cela se comprend à l’adresse qu’il lui offre : « A mon père, sa mer et ses mots ». Bel hommage…

Cela se sent surtout à la lecture de ce roman qui se présente comme un journal de bord. Car Julien Decoin, avec la précision de l’amateur, manie la langue marine avec talent. Bien sûr, il sait choquer et lofer, envoyer, manier la manivelle de winch, ou garder une voile un peu tendue de nuit pour y récupérer de l’eau potable au matin. Plus encore, il sait montrer la mer et les paysages insulaires et décrire les éléments déchaînés : « Le raz d’Alderney et le raz Blanchard ont recouvert les eaux noires d’un linceul blanc qui doit s’étaler jusqu’en France. Vent contre courant, s’envolent dans le ciel des milliers de plumes écumeuses qui s’illuminent dans la nuit noire. Le phare de Catherine doit sembler bien dérisoire, depuis l’enfer. »

Les deux amoureux frôlent la mort à tour de rôle « parce qu’il n’y a pas d’aventure sans danger de mort ». Julien Decoin explore ce principe d’aventure et un de ces moments où la vie permet de faire des choix. Roman d’aventure et d’amour, Soudain le large est un formidable appel à l’évasion. Une belle découverte.

CC(R) Jean-Pascal DANNAUD
29/01/2017

 

Julien Decoin
Soudain le large
Editions du Seuil – collection Fictions et Cie- janvier 2017

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in