Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Jean-Baptiste Charcot, explorateur des pôles

couverturecharcotQuel bel hommage à un scientifique et à un marin qui mit la France au rang des principales nations polaires nous a donné, avec cet ouvrage, Serge Kahn !

La documentation photographique, les illustrations apportées par les œuvres de Marin Marie, grand admirateur de Jean-Baptiste Charcot et l’idée fort originale de compléter ces illustrations avec de nombreux fac-simile de documents personnels ou officiels redonnent vie à ce véritable père des explorations polaires françaises.

Obéissant aux injonctions de son père, Jean-Martin Charcot, professeur émérite de médecine et fondateur de l’hôpital de la Salpêtrière, le jeune Jean-Baptiste devint lui-même médecin alors qu’il rêvait d’intégrer l’École navale et d’entreprendre une carrière d’officier de marine. Mais, diplôme en poche, Jean-Baptiste n’eut de cesse de revenir à la mer. Il compléta cette vocation irrésistible d’un esprit de curiosité scientifique « tous azimuts » que les études médicales avaient contribué à ancrer en lui.

Développant ses qualités de marin au travers de la plaisance qu’il n’eut de cesse de faire reconnaître officiellement  comme une branche majeure de la marine française, aux côtés de la Marine de guerre et de la Marine marchande, devenant même président du Yacht Club de France.

Mais Jean-Baptiste Charcot avait d’autres qualités, dont l’amour de son pays et l’humanisme qu’il mit au service désintéressé de son pays, au détriment, comme cela était inévitable, de sa vie familiale. Voulant convaincre les ministères concernés et la Marine de l’importance d’investir dans les sciences océanographiques et l’exploration des zones arctiques et antarctiques, il y dépensa sa fortune personnelle sans compter, finançant la construction de deux « Pourquoi Pas ? » et d’un « Français », avec lequel il hiverna au pôle sud.

Sa contribution immense à la progression des connaissances hydrographiques, géologiques, météorologiques, zoologiques, ethnographiques et ichtyologiques comme ses qualités humaines le firent reconnaître par de nombreuses nations également investies dans des efforts exploratoires et apprécier des ses équipages et des populations indigènes comme de ses collègues de toutes nationalités. Inspirateur d’une tradition française d’explorations polaires, il passa le témoin à une succession nombreuse, notamment au travers de son protégé Paul-EmileVictor.

Sa disparition tragique, à 69 ans, avec son équipage, au large de l’Islande qu’il aimait tant, eut un retentissement international mais correspond probablement à un vœu inconscient, la fatigue, après une vie agitée, pour lui comme pour son cher Pourquoi Pas, lui laissant entrevoir un avenir de retraite qui ne lui correspondait aucunement.

Ce magnifique ouvrage mérite de figurer dans la bibliothèque d’un marin et de servir à une instruction de nos jeunes.

CF(H) J.M. CHOFFEL
22/09/2016

Auteur : Serge Kahn
Éditeur : Glénat / La Société de Géographie
45 €

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in