Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Une histoire de la marine de guerre française

Couverture_histoire_de_la_marine_de_guerreLe contre-amiral Monaque, grand connaisseur de l’histoire de la marine de guerre française, vient de publier un livre, passionnant.

Les titres des chapitres qui composent l’ouvrage disent assez que cette marine n’a pas eu une existence des plus faciles. Les raisons géographiques, économiques, politiques en sont bien connues et ce qui ressort de cet ouvrage est conforme à la perception des réservistes c’est-à-dire que la Marine   s’est battue avec courage – sinon  toujours avec succès  – contre des ennemis (un en particulier) extérieurs et des handicaps intérieurs. Ce faisant, elle s’est souvent comportée avec une élégance dont ses membres actuels tirent honneur : en somme, comme le disait Louis XIV au maréchal de Tourville : « Nous avons été battus, mais vous avez acquis de la gloire ». Oui, mais pas toujours battus, néanmoins…

Cet ouvrage est écrit par un marin, devenu historien sans pour autant oublier les enseignements de sa carrière. Il en résulte une vue pertinente et équilibrée des problèmes. En particulier, l’auteur   évite le travers qui consiste à lister – avec délectation semble t’il parfois – les erreurs de jugement et les fautes du commandement, chose plus facile à faire à posteriori que de prendre les bonnes décisions quand ça  tombe de partout.

Le président Roosevelt avait confié, fin 1941, à Samuel Eliot Morison, professeur à Harvard, la charge de rédiger l’histoire de la Marine des Etats-Unis dans la deuxième guerre mondiale. Celui-ci passa la moitié de son, temps, à la mer, sur onze navires différents et prit part à sept batailles navales. Les quinze volumes qui en résultèrent portent la marque d’un gentleman, qui évitait d’accabler ceux qui avaient porté le poids de la chaleur et du jour.

C’est le cas de l’ouvrage de l’amiral Monaque. Chacune des périodes est considérée dans son contexte économique, technique et politique et les exécutants sont décrits, avec une compréhension non dépourvue de sympathie, par quelqu’un qui sait qu’il aurait pu se trouver à leur place. Huit siècles sont ainsi parcourus, avec limpidité et fluidité.

L’ouvrage est enrichi par des références de l’auteur à ce qu’ont vécu, au fil du temps, lui-même et plusieurs marins de sa famille. Ses jugements de praticien – par exemple le  lien qu’il fait à travers les siècles , entre l’explosion  du « Carraquon » en 1545, à la suite d’un feu de cuisine et l’interdiction  des friteuses sur les bâtiments de la Marine Nationale – ne manquent parfois pas d’humour.

Une valeur supplémentaire est apportée à cet ouvrage par son dernier chapitre ; « Vers une nouvelle marine » où l’auteur, s’appuyant sur ses entretiens avec des responsables de haut niveau, analyse les  relations entre les marins et le pouvoir et s’interroge avec une certaine inquiétude sur l’évolution – déjà sensible – de la gouvernance de la Marine.

Mais le regard plein de sympathie porté par l’amiral Monaque sur l’évolution des usages de ses descendants, dans la vie à bord, montre bien qu’à travers le temps, il se reconnait en eux et que la Marine continue.

CF (H) Jean-Paul BILLOT
27/04/2016

Une histoire de la marine de guerre française
Rémi Monaque
ÉDITIONS PERRIN
26 €

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in