Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Histoire du Point astronomique en mer

PMO_PointAstronomiqueEnMerVoilà un ouvrage qui s’adresse à un public assez restreint en apparence… Combien de fois avez-vous fait un point astronomique ?  Et récemment ? Vous souvenez-vous des formules fondamentales de la trigonométrie sphérique ?

En fait, il n’en est rien et peu importe, à mes yeux, le volet très technique !

Sachant que celui-ci est intégralement et parfaitement explicité pour les spécialistes. Autant que j’aie pu en juger jusqu’à ce que je décroche, mathématiquement, vers 1843 (p. 295).

Cette histoire du point astronomique en Mer est d’abord l’histoire de la science première : l’astronomie depuis Ptolémée  jusqu’à Einstein. L’auteur nous prend par la main pour nous faire traverser les siècles, de 1400 à 1700 (les Ibériques, puis Hollandais, Anglais, Français). Sans perdre de vue l’étoile polaire, il nous explique le XVIIIe siècle, siècle de la longitude (Horlogerie, Optique, Instruments, expéditions scientifiques, Jésuites, Colbert). Vient enfin le XIXe, où ma trigonométrie me lâche (en vue du phare de Smalls), lorsque arrivent les Américains. L’auteur nous conduit donc de la nuit des temps jusqu’à la passerelle ultramoderne (GPS, cartographie électronique).

Je ne suis pas assez compétent pour vous dire si l’exposé de la méthode de la droite de hauteur de Marcq Saint-Hilaire (1875) est correcte (j’aurais plutôt confiance !). Par contre, je peux vous assurer que ce voyage à travers les siècles et à la rencontre de tous ces hommes illustres, marins ou non,  fut un vrai bonheur.

Sur les 446 pages de ce traité franchement « matheux », plus des ¾ sont en « français facile » et fourmillent d’une culture maritime, scientifique et historique remarquable et  jubilatoire.

Remarquable, car cet ouvrage est un monument en soi, qui fera date pour les professionnels.

Jubilatoire, car le capitaine au long cours Jean-José Ségéric excite et satisfait notre curiosité tout au long de son ouvrage. Il l’agrémente en fin de volume de notes, de portraits et d’annexes très intéressants.

Seul petit regret : certaines  illustrations bavent un peu.

Mes camarades, officiers de quart passerelle, reconnaîtrons volontiers que « Sur ce coup-là, la Marine Marchande fait très fort ! » (sic)

Alors, faites comme moi, sautez les formules trigo et régalez-vous du reste.

 

CF(R) Luc BRENAC

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in