Les lauréats 2018 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Guerre des codes et guerre navale (1939-1945)

PMO_GuerreDesCodesEtGuerreNavaleLa cryptographie est un art pratiqué depuis toujours par les diplomates, les militaires et les banquiers.
Voici un ouvrage d’histoire contemporaine que l’on peut lire comme un polar, ou plutôt comme un bon livre d’espionnage technologique et de tactique navale.
Un livre d’espionnage explosif avec son cortège de trahisons, d’actes héroïques, de ruses, de peur, de sueur et de sang.
Un livre de tactique navale ou malgré un travail acharné des deux camps, beaucoup de marins, de convois, de sous-marins et de grands bâtiments furent envoyés par le fond. Extraordinairement, tout est resté absolument secret jusqu’à la fin des années 70 !

Les auteurs entrent en matière rapidement par un rappel historique des progrès de la cryptographie jusqu’à la « Room 40 » de la première Guerre mondiale et expliquent clairement le fonctionnement de la machine « Enigma ».

Puis l’Histoire se déroule violemment : d’abord, la montée vers la guerre, où se vérifie l’idée que le renseignement technique ne serait guère possible sans le traitement des sources humaines et sans une sérieuse part de chance. Puis la période franco-polonaise, qui contient tous les germes de la future victoire. Suivent les débuts très difficiles du renseignement britannique, qui, en retard et à partir de rien, choisit avec une subtilité pragmatique les hommes et l’organisation qui se révèleront si efficaces. Vient enfin la coopération exemplaire des services britanniques entre eux puis avec les Américains.
Tous les grands événements navals de la guerre sont éclairés dans leurs moindres détails à la lumière des succès et des échecs des bombes cryptographiques utilisées dans les deux camps pour le passage de codes.
Ainsi, les tragédies de la bataille de l’Atlantique et de celle du Pacifique furent directement influencées par le génie mathématique et l’habileté intellectuelle d’une armée d’analystes et d’officiers du renseignement. Sur le front européen, ils ont mené contre le futur dauphin d’Hitler, l’Amiral Dönitz, un sanglant jeu d’échecs au sommet.

A noter, pour couronner le tout, une série d’annexes abondantes, qui justifieraient à elles seules la lecture de cet ouvrage passionnant.

CF(R) Luc BRENAC

————————————–

Dans son ouvrage La Bataille de l’Atlantique, d’avantage axé sur les aspects logistiques, Guy Malbosc avait déjà ébauché une histoire de la lutte menée par les Alliés (Polonais, Français, Anglais et Américains) pour vaincre la machine à chiffrer allemande baptisée « Enigma ».
C’est dans un style tout à fait plaisant que Guy Malbosc et Jean Moulin nous racontent en détail les opérations qui se sont déroulées, relatant pour chacune le rôle tenu par les services de décryptage de Bletchey Park, les services britanniques d’écoute et d’interprétation des communications radio de l’Axe, et les analyses des spécialistes de l’Amirauté. Après une histoire de la cryptologie, puis celle de la machine Enigma, les auteurs nous entraînent dans l’extraordinaire coopération qui s’est tissée entre tous les services de renseignement britanniques, pour dresser jour après jour une situation aussi précise que possible des U-Boot et des navires de l’Axe. Nous apprenons ainsi pourquoi et comment ceux-ci ont été vaincus ; défaite qui eut pour effet d’entraîner à son tour l’anéantissement des forces aériennes et terrestres du « IIIe Reich ».
Sans nous ennuyer une seconde, cet ouvrage palpitant livre une foule de détails qui réussit à tenir le lecteur en haleine, en dépit du fait que nous connaissions aujourd’hui la fin de l’histoire.
C’est pourquoi il mérite de figurer en première place dans le palmarès du Prix « Marine & Océans ».

CV (R) Jean-Louis Renault

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email: contact@acoram.fr

Log in