Les lauréats 2019 du prix littéraire PhotoEntete Bravo Zulu sont en ligne ! Cliquez ici pour accéder à la page

Prix Marine PhotoEntete

Bravo Zulu


Le passage du Nord-Ouest

Le Prix Marine & Océans 2011 catégorie “Livre” a été décerné à Nadine et Jean-Claude Forestier-Blazart pour Le passage du Nord-Ouest

PMO_LePassageDuNordOuest

Au cimetière de Rochefort, un étrange cénotaphe intrigue le visiteur : quatre ours polaires soutiennent de leurs pattes une embarcation renversée. Tel est en France, avec une rue parisienne et un quai rochefortais, l’unique souvenir du lieutenant de vaisseau Bellot, dont la dépouille mortelle repose à jamais sous les flots de l’océan Arctique.

Né en 1826, Joseph-René Bellot reçoit à vingt ans, aspirant de marine, la croix de la Légion d’honneur en combattant vaillamment les insurgés malgaches. Attiré par les aventures lointaines, il obtient en 1851 la permission de s’embarquer sur le Prince Albert, armé par Lady Jane Franklin pour rechercher le mari de celle-ci, disparu dans le Grand Nord avec ses deux navires d’exploration polaire, l’Erebus et le Terror. Au cours des onze mois d’hivernage du Prince Albert dans les glaces, Bellot et le capitaine Kennedy exploreront en traîneau 1 800 kilomètres de terres inconnues dans les îles Somerset et du Prince de Galles.

Promu lieutenant de vaisseau à son retour en France, Bellot, dont le courage, le dévouement, le charisme et l’intelligence ont séduit tous ses camarades britanniques, est autorisé à rejoindre le ravitailleur anglais Phoenix pour une nouvelle campagne arctique. C’est là que le destin l’attend : le 18 août 1853, il disparaît dans une crevasse en traversant sur la glace le canal de Wellington. Au delà d’une biographie, cet ouvrage déroule le récit d’une épopée scientifique. Autour de la vie brève mais héroïque de ce jeune officier, nous voyons s’entrecroiser, au fil des pages, les principaux protagonistes de l’exploration arctique au cours de la première moitié du XIXe siècle. Mais la réflexion trouve son prolongement dans les débats contemporains suscités par l’éventuelle utilisation commerciale du Passage du Nord-Ouest et par la militarisation de l’Arctique. La diminution contemporaine de la banquise arctique, associée à cet autre dégel permis par la fin du communisme soviétique, a redonné une importance stratégique essentielle aux routes maritimes du Nord et ravivé les intérêts concurrents des puissances.

Ce livre, solidement documenté, est un véritable chef-d’oeuvre, susceptible de plaire aux spécialistes de l’exploration arctique tout autant qu’au grand public, il constitue en même temps un hommage bien mérité au lieutenant de vaisseau Bellot, ce brillant officier de Marine injustement tombé dans l’oubli en France, mais célébré comme un héros Outre Manche, où il est le seul Français à qui les Anglais ont érigé un monument : l’obélisque se dresse toujours fièrement sur les bords de la Tamise, à deux pas du National Maritime Museum de Greenwich, comme pour l’édification des élèves de l’Ecole navale britannique.
L’ouvrage ravive la flamme de l’engagement passionné d’un marin français au coeur d’une glorieuse aventure, tentée auparavant par nombre de marins anglais. Guide précis d’une région fascinante, il retrace les risques encourus par ceux qui autrefois ont découvert ces routes sans nos aides techniques. Il fait rêver, tant pour les découvertes auxquelles il associe ses lecteurs que pour les caractères généreux et trempés qu’il donne à admirer et – souhaitons-le – à imiter.

CV(H) Philippe HENRAT, Membre du Comité de lecture et de l’Académie de marine,
CV(R) Marc LEVATOIS, Membre du Comité de lecture,
CF(R) Antonio UDA, Président du Comité de lecture.

mots-clés :

Nous contacter

Prix Marine Bravo Zulu
ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in