Association des Officiers de Réserve de la Marine Nationale



Prochaine conférence ACORAM : "Dissuasion nucléaire : enjeux pour le 21ème siècle" par le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier, le 7 novembre à 18h30, amphi Louis de l'Ecole Militaire. (Annonce et inscription )

6 avril 1917 / 6 avril 2017 : 100 ans d’amitié franco-américaine

cliquez sur l’image pour télécharger le dossier de presse

1917, les Américains débarquent
2017, THE BRIDGE célèbre 100 ans d’amitié franco-américaine

Il y a 100 ans, le 6 avril 1917, les États-Unis entraient officiellement en guerre et s’engageaient à venir en renfort aux côtés des troupes alliées pour mettre fin à l’un des plus grands conflits de l’Histoire, la Première Guerre mondiale. Le 26 juin 1917 au petit matin, les premiers « Sammies » venus de New York débarquaient de leurs navires et posaient le pied à Saint-Nazaire. Bientôt suivis par près de 2 millions d’hommes, ces soldats américains, qui ont contribué au triomphe de la paix, ont également apporté sur le Vieux Continent toute une culture et un art de vivre qu’ils ont eu plaisir à partager. Avec eux, des airs de musique, les premières notes de jazz, mais aussi le goût des loisirs et un nouveau sport, le basket, ont traversé l’océan, débarqué sur nos côtes avant de se diffuser partout en Europe.

 

La foule accueille les Américains à Saint-Nazaire.
© Signal Corps (USA) – Collection Saint-Nazaire Agglomération Tourisme – Écomusée. Fonds Archives de Guerre

QUEEN MARY 2 Vs Trimarans ultimes : un match atlantique historique


Imaginé pour commémorer ce débarquement américain de juin 1917, THE BRIDGE célèbre 100 ans d’amitié France-USA à travers des festivités et des animations imaginées au miroir de ce passé commun. Avec la Transat du Centenaire, point d’orgue de sa programmation, l’événement verra les voiliers les plus rapides de la planète défier le prestigieux paquebot Queen Mary 2 sur son terrain de jeu de prédilection : l’Atlantique. Ce match inédit opposera le géant d’acier à quatre trimarans ultimes menés par les plus grands skippers  (Thomas Coville, François Gabart, Francis Joyon et Yves Le Blevec), sur un parcours d’Est en Ouest empruntant, entre Saint-Nazaire et New York, les traces retour de ces premiers « Sammies » venus défendre la Liberté.

« Le symbole est très fort. Cent ans après le débarquement des Américains  en Europe, THE BRIDGE nous propose de jouer le jeu retour, d’aller aux États-Unis pour créer du lien dans le monde de la voile et bien au-delà », souligne François Gabart, l’un des quatre « Fantastiques », attendu avec ses équipiers à bord de son fougueux multicoque pour livrer une chevauchée océanique qui fera date. Le 25 juin 2017, à 19h,  cap sur New York. Au top départ de la Transat du Centenaire, les trois coups de canon de THE BRIDGE résonneront sous le pont de Saint-Nazaire… En signe de fraternité, cette fois.

Un événement France-USA

Conçu comme un pont entre les publics, THE BRIDGE fait la part belle au jazz et au basket, ces deux symboles de la culture nord-américaine dont la vitalité illustre toujours aujourd’hui l’impact social et culturel de ce débarquement de 1917. Parrainé par Tony Parker, cet événement France-USA donne lieu à une programmation éclectique riche de sens. « La France, les États-Unis, ce projet me parle. Il est un clin d’œil à l’Histoire pour dire merci pour tout ce qui s’est passé avant. C’est logique pour moi de m’engager pour cet événement, je m’y reconnais », témoigne cet ambassadeur d’exception qui incarne à lui seul la richesse des échanges tissés et nourris entre les deux nations séparées par un océan, mais unies par des liens indéfectibles.

Promis à un fort retentissement populaire, l’événement attend 300 000 spectateurs pour rendre hommage à l’héritage culturel franco-américain à travers la 4è Coupe du Monde de Basket FIBA 3X3 à Nantes (17-21 juin), le grand retour du Queen Mary 2 à Saint-Nazaire, escorté par une armada internationale de navires de guerre (24 juin), et la Transat du Centenaire (25 juin-3 juillet).

EN LEVER DE RIDEAU DE LA GRANDE SAISON FRANCO-AMERICAINE DE 2017

« L’année 2017 est un moment commémoratif majeur pour la façade atlantique. En lever de rideau de cette grande saison franco-américaine, THE BRIDGE constitue une aventure populaire, érudite et nécessaire. Son programme en souvenir du débarquement des Américains en 1917 est très enthousiasmant », observe Joseph Zimet, Directeur Général de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale.

Labellisé par la Mission du Centenaire 14­18 comme par la World War Centenial Commision, THE BRIDGE tiendra, avec le Queen Mary 2 dans le premier rôle, le haut de l’affiche des commémorations de 2017. C’est dans ce cadre officiel porté par les deux États, que s’inscrit cet événement hors normes qui bénéficie autant du dynamisme de plus de 100 entreprises privées du Grand Ouest (le Club des 100) rendant l’affrètement du prestigieux paquebot  possible, que d’un soutien institutionnel fort, à travers  l’engagement de six collectivités territoriales.

Lancé sous le haut patronage de Jean ­Yves Le Drian, Ministre de la Défense, THE BRIDGE, reconnu d’utilité publique, est porté par un  comité de soutien qui œuvre depuis deux ans. « Je suis heureux de souligner la solidarité qui a animé la quasi-totalité des institutions maritimes civiles et militaires de notre pays réunies. Avec ces acteurs de la première heure, le dialogue a toujours été fructueux pour se mettre au service des mille facettes de THE BRIDGE », témoigne Francis Vallat, président de ce comité de soutien.

Nous contacter

ACORAM - Siège
86, rue d'Amsterdam
75009 Paris

Tel: +33 (0)1 40 16 25 45

Email:

Log in