Association des Officiers de Réserve de la Marine Nationale



La PMM de Clermont-Ferrand embarque

Participation d’une délégation de la P.M.M de Clermont-Ferrand à un embarquement sur l’Aviso Commandant Blaison depuis la base navale de Brest du lundi 29 novembre au mercredi 1er décembre 2010.

A l’invitation du capitaine de corvette Matthieu DEJOUR, Commandant l’Aviso Commandant Blaison, une délégation de 4 stagiaires de la PMM Clermont-Ferrand “Commandant Blaison” encadrés par un instructeur a rejoint le lundi 29 novembre 2010 le bâtiment Aviso Commandant Blaison au sein de la base navale de Brest, pour un embarquement à bord jusqu’au mercredi 1er décembre 2010.

Le mardi 30 novembre, la délégation a participé à une sortie en mer. Elle a été hébergée et nourrie à bord durant toute la période. Les 4 stagiaires, Charlotte LAFOND, Pierre DELPEUCH, Kevin HYENVEUX et Pierre SUCHAUD ont pu ainsi vivre leur première expérience de vie au sein d’un équipage de la Marine nationale.

A peine sommes-nous arrivés que l’exercice incendie journalier anime l’équipe de garde. Le bâtiment appareille le mardi matin au lever du jour (à l’aube) pour une journée d’exercice à la mer. A la sortie du port militaire, un exercice de recherche d’homme à la mer est lancé. Le zodiac rapidement mis à l’eau, un plongeur récupère promptement le mannequin. Le bâtiment rejoint ensuite le sud de la rade de Brest pour des essais et des mesures de signatures magnétiques. Il s’agit de passer à la verticale de capteurs immergés, suivant 2 axes perpendiculaires. Ces capteurs détectent la signature magnétique du bâtiment lors de chaque passage. Les mesures faites à terre sont immédiatement transmises à bord aux techniciens qui modifient les réglages des circuits électriques d’immunisation magnétique du bord. Les passages perpendiculaires visent à neutraliser l’effet du magnétisme terrestre. Le bâtiment procède ensuite à un exercice de prise de coffre. Un coffre est un caisson flottant fixé sur le fond, servant à l’amarrage et au mouillage des bâtiments dans les ports ou les rades. La plage avant du bâtiment s’active sous les ordres du bosco. L’approche est lente pour faciliter la manoeuvre avec l’aide d’une équipe embarquée sur le zodiac.

A l’issue de l’exercice, sous un beau soleil un peu inespéré le matin, le bâtiment se dirige vers les passes de la rade pour décrasser les moteurs. A basse vitesse, ces derniers accumulent de la calamine dans les cylindres. A grande vitesse, la température élevée de la combustion permet de brûler ces dépôts.

Deux heures plus tard, à la passerelle, l’équipe de quart recherche une zone de manoeuvre assez vaste. Pendant ce temps, l’équipe du service artillerie prépare les affûts de 20 mm et de 12,7 mm. Des ballons cibles sont lâchés. C’est sous un ciel maintenant chargé et un léger grésil que commence l’exercice de tir. Il est temps de rentrer à quai après une journée bien remplie.

Le mercredi matin, au retour, c’est un port de Brest sous la neige que nous découvrons. Nous remercions chaleureusement le commandant pour son accueil et celui de son équipage avant de rejoindre la cité bretonne à travers des rues parées de blanc.

CC (R) Bertrand SCIAMA
Instructeur à la PMM de CLERMONT-FERRAND
Président de la Section Auvergne

mots-clés :

Nous contacter

ACORAM - Siège

86 rue d’Amsterdam

75009 Paris

Email: contact@acoram.fr

Log in